Commémoration : l'Etat se rappelle des victimes des rafles de la Seconde Guerre Mondiale

Depuis les année 1990, une journée de commémoration est organisée dans chaque préfecture franà§aise à  la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites entre 1940 et 1944 par "l'à‰tat Franà§ais". La cérémonie en Cà´te-d'Or a lieu ce dimanche devant la gare SNCF de Dijon.

16 juillet 2016 à 13h05 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Depuis les année 1990, une journée de commémoration est organisée dans chaque préfecture française à la mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites entre 1940 et 1944 par "l'�?tat Français". La cérémonie en Côte-d'Or a lieu ce dimanche devant la gare SNCF de Dijon.

C'est la directrice de cabinet de la Préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfète de la Côte-d'Or Thiphaine Pinault qui sera au c�?ur de cette cérémonie, organisée dans la Cours de la Gare ce dimanche matin (9h30).

Après la lecture des noms des 21 déportés au cours du mois de juillet 1942 par Sylvain BLANDIN, de l'association Mémoire(s) vive(s), le Rabbin Simon SIBONY procédera à la Prière des Morts et Israël CEMACHOVIC, Président de l'Association Cultuelle Israélite, prononcera un discours.

La lecture par Tiphaine PINAULT du message de Jean-Marc TODESCHINI, Secrétaire d'Etat chargé des anciens combattants et de la mémoire, précédera le dépôt de gerbe par les Autorités civiles et militaires et les associations qui se recueilleront devant la plaque du souvenir puis respecteront une minute de silence avant le chant de la Marseillaise.

La date choisie pour cette commémoration correspond à la date anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver, au cours de laquelle la police française a arrêté les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs de la région parisienne dont 4 115 enfants. Cettte commémoration est célébrée le 16 juillet si le 16 juillet tombe un dimanche, ou le dimanche qui suit.

Yoann Olid