Concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » : la valorisation des savoir-faire d’excellence

La Région « Bourgogne-Franche-Comté » accueille durant le mois de novembre une sélection au concours « Un des Meilleurs ouvriers de France ». Plus de 6 candidats participeront aux sélections au vue des finales qui se dérouleront entre septembre et décembre 2018.

4 novembre 2017 à 15h00 par Franck PELLOUX

K6 FM

Qu’est-ce que le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » ?

Aussi dissemblable que leur activité puisse paraître, un point commun réunit pourtant une esthéticienne et un prothésiste dentaire, un frigoriste et un toiletteur animalier, un boucher et une mosaïste… Tous peuvent évaluer le savoir-faire, la rigueur, la créativité et l’audace dont ils font preuve au quotidien en passant le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ».

Si le public associe facilement au concours les métiers d’art et d’artisanat, il ignore parfois que sont également concernés des métiers des services et du commerce dont il est familier comme l’alimentation, la restauration/hôtellerie, le bâtiment ou encore le multimédia et l’audiovisuel. Le nombre et la diversité des métiers concernés est en effet une des caractéristiques du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France, créé en 1924.

 

Le saviez-vous ?

Comme son nom ne l’indique pas, le concours Un des Meilleurs Ouvriers de France… est un diplôme d’État classé depuis 2001 au niveau III de la nomenclature des niveaux de formation (soit l’équivalent du BTS, du DUT ou de la fin du premier cycle de l’enseignement supérieur).

Il est le seul diplôme délivré par l’Éducation nationale dont le référentiel métier (critères permettant de juger l’excellence) est établi par les professionnels eux-mêmes.

 

Le concours en quelques chiffres

1919 : année de création du COET

1925 : organisation du 1er concours

9 006 diplômés depuis 1925

Entre 1 800 et 2 000 MOF en activité à ce jour

Près de 200 lauréats par promotion

23 ans : âge minimum des candidats à la date de fin des inscriptions

37 ans : âge moyen des candidats

De 8 à 15 ans de métier : expérience moyenne des candidats

232 : nombre total de métiers représentés dans les 17 groupes

3 ans : temps écoulé entre chaque session

 

Le 26e concours en bref

2 950 candidats inscrits au 31.05.2017

170 classes concernées sur les 232 classes existantes

Estimation : à l’issue des qualifications (juin 2017 / mars 2018) : près

 

Pratique :

RDV le 15 novembre au Lycée Le Castel, 22 rue Daubenton - 21000 Dijon