Conseil Départemental de Côte-d'Or: "Un pacte de dupes est proposé par Emmanuel Macron"

François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or s'est montré très agacé vis à vis de l'attitude du Président de la République suite à la Conférence Nationale des territoires. Il lui reproche de vouloir détourner l'attention des Français de deux mesures fortes qui ont été annoncées. Il dénonce un « pacte de dupes » proposé par Emmanuel Macron. 

19 juillet 2017 à 4h24 par 45

K6 FM

Fran�ois Sauvadet, Pr�sident du Conseil D�partemental de la C�te-d'Or s'est montr� tr�s agac� vis � vis de l'attitude du Pr�sident de la R�publique suite � la Conf�rence Nationale des territoires. Il lui reproche de vouloir d�tourner l'attention des Fran�ais de deux mesures fortes qui ont �t� annonc�es. Il d�nonce un � pacte de dupes � propos� par Emmanuel Macron. 

Le Pr�sident du Conseil D�partemental aurait souhait� que la Conf�rence Nationale des territoires qui a eu lieu lundi 17 juillet permette au Pr�sident de la R�publique de d�voiler les contours de son � pacte � avec les collectivit�s locales. Or Fran�ois Sauvadet regrette que le terme de pacte ne soit pas respect� dans sa d�finition. Il estime qu'Emmanuel Macron d�cide de tout et que les �lus Locaux doivent s'adapter.

Conscient du fait que les d�partements allaient �tre plac�s au r�gime sec ces 5 prochaines ann�es avec notamment une �conomie de 10 milliards d'euros en ligne de mire pour 2022. Fran�ois Sauvadet estime que les 3 milliards suppl�mentaires d'�conomies annonc�s ce lundi transforme ce r�gime en une cure de minceur draconienne. Il la qualifie de � purge financi�re �.

Par ailleurs l'ancien ministre conteste fermement la suppression de la taxe d'habitation. � Elle sera supprim�e pour 80% des m�nages, comme pr�vu. Parce qu'elle est injuste, affirme Macron. Cette taxe serait donc injuste pour 80% des m�nages mais juste pour les 20% qui continueront de la payer ? �

Selon Fran�ois Sauvadet, supprimer cette taxe pour 80% des m�nages contribuera � faire payer les 20% restant deux fois. Une premi�re fois par le biais de la taxe d'habitation qui sera maintenue pour eux et une deuxi�me fois par les imp�ts sur lesquels se r�percuteront cette perte de recette pour l'Etat.

Enfin le Pr�sident du Conseil D�partemental de C�te-d'Or regrette que le nouveau Pr�sident de la R�publique tente de d�tourner l'attention des Fran�ais en parlant de l'acc�l�ration du plan Tr�s Haut D�bit, de la cr�ation d'une Agence de la coh�sion territoriale ou encore de la fin de la fermeture de classes dans les �coles rurales.

Alexis Kynigopoulos