Contre la publicité, « les Amis de la Terre Côte-d'Or » interpellent une nouvelle fois François Rebsamen

A l’occasion de la journée mondiale contre la publicité qui a lieu ce jeudi 25 mars, l’association « les Amis de la Terre Côte-d'Or » interpelle une nouvelle fois le maire de Dijon, François Rebsamen, pour lui demander de remplacer les affiches publicitaires de la ville par des annonces pour les activités locales et les commerçants locaux.

25 mars 2021 à 4h30 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Les Amis de la Terre C�te-d'Or

« Les amis de la terre de Côte d’Or » avaient déjà écrit à François Rebsamen il y a deux mois. Ce jeudi, à l’occasion de la journée mondiale contre la publicité, et du conseil de Dijon métropole, l’association a écrit une lettre ouverte au maire de Dijon. La voilà ci-dessous :


 


« La prochaine journée mondiale contre la publicité se tiendra le même jour que votre prochain conseil métropolitain, c’est-à-dire le 25 mars. C'est un signe du destin ! À cette occasion, nous vous demandons d'agir de façon symbolique, mais aussi de façon pragmatique, en faveur de l'environnement et du climat en déclarant ce 25 mars, devant les 250 000 habitants de l'agglomération dijonnaise, votre volonté de ne pas renouveler le contrat de mobilier urbain ni avec Clear Channel, ni avec un autre prestataire.

Actuellement, la taille des affiches publicitaires sur les panneaux sucettes et abribus est de 120 x 176 cm. Une dimension énorme, conçue pour être vue par les automobilistes, au risque de provoquer des accidents. Une dimension imposante avec pour conséquence qu'il est impossible de ne pas les voir dans les rues de Dijon et de la métropole. Une dimension conséquente avec des coûts d'impression et de mise en place élevés ne permettant pas aux petits commerçants indépendants, aux artisans et autres travailleurs indépendants de faire connaître leur activité. Une dimension qui favorise donc la visibilité d'entreprises nationales et internationales aux activités trop souvent néfastes pour le climat et la vie sociale (2) (et bien souvent réfugiées dans les paradis fiscaux). Une situation loin de vos soutiens affichés au commerce local : affiches jaunes "#Dijon achetons local Soutenons le commerce de proximité" récemment visibles sur les panneaux d'informations locales et culturelles des stations du Tram et sur le site internet de Dijon.

Classiquement, l'affichage des activités culturelles est de taille nettement plus réduite, bien souvent de format A2, soit 40x60 cm. Un format plus sobre qui permet d'être visible de près et plus discret de loin. Un format suffisant pour informer.
 
25 mars, Journée mondiale contre la publicité !
Depuis 2014, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies reconnaît le droit des Citoyens à donner leur consentement lors de l’élaboration de stratégies de publicité et de gouvernance (3). L’appel du 25 mars marque une victoire importante pour la reconnaissance du droit des citoyens à l’égard de la réception de messages publicitaires. Ce 25 mars, journée mondiale contre la publicité, nous vous demandons d'annoncer le non-renouvellement du contrat de mobilier urbain d'affichage dans nos rues avec le publicitaire Clear Channel ! (4) A la place, nous vous proposons de créer un conseil de l'information et de la publicité dans l'espace public, validant le contenu des annonces, de taille réduite (soit 40x60 cm), qui pourront être affichées sur les prochains abris de voyageurs. Les associations de l'agglomération dijonnaise pourront communiquer leurs activités, les commerçants indépendants, les artisans et autres auto-entrepreneurs locaux pourront se faire connaître pour un coût modique. Ce conseil comprendrait élus, commerçants, associations et citoyens.

Agir en faveur du Climat et en même temps soutenir les activités économiques locales, c'est possible en renonçant à renouveler le contrat de mobilier urbain avec la multinationale Clear Channel (ou une autre), et en optant pour la promotion d'activités locale via un affichage de taille judicieuse. »