De plus en plus de jeunes dentistes à Dijon, grâce au 3ème cycle d’odontologie du CHU Dijon

Le 28 septembre 2007, le 3ème cycle hospitalo-universitaire voyait le jour au sein du Service d’odontologie du CHU Dijon Bourgogne. Projet innovant en France, ce dernier a été porté conjointement par le CHU, l’Université de Bourgogne, la Faculté d’Odontologie de Lyon et les ministères de tutelle (Santé et Education nationale)

7 novembre 2017 à 8h38 par Rédaction

K6 FM

Aujourd’hui, c’est la Faculté d’Odontologie de Reims qui s’associe à cette démarche. L’objectif premier de ce 3ème cycle était de pallier le manque de chirurgiens-dentistes en Bourgogne. Dix ans plus tard, le bilan est positif.

En 2005, 22 étudiants de 1ère année ont quitté Dijon pour poursuivre leurs études d’odontologie dans les UFR des régions voisines sans envisager de revenir exercer en Bourgogne. Fort de ce constat, il a été décidé de monter un projet permettant d’accueillir et de former des étudiants de 6ème année au sein du CHU afin d’attirer de futurs chirurgiens-dentistes en Bourgogne et de combler ainsi le déficit constaté sur la région. A l’époque, cette initiative retient l’attention des ministères de la Santé et de l’Education Nationale, ainsi que des partenaires locaux et régionaux qui décident de s’impliquer et de financer le projet.

Recrutement d’étudiants : une réussite !

Dix ans après le lancement de cette formation, les étudiants sont de plus en plus nombreux à choisir d’effectuer leur stage dans le service d’odontologie du CHU Dijon Bourgogne. Ce dernier est ainsi passé de 2 à 16 étudiants par semestre et la moitié d’entre eux a décidé de s’installer dans la région. Grâce à cette initiative, le CHU Dijon Bourgogne remplit donc son rôle de recruteur et ancre les étudiants dans une région qui a besoin de leurs compétences en les liant au territoire et aux praticiens qui y sont installés. Le 3ème cycle dure 6 mois et offre aux étudiants la possibilité de participer à la vie du service (permanences de soin, astreintes, urgences…) tout en bénéficiant de cours et de conférences cliniques.

Ces formations améliorent l’accès aux soins bucco-dentaires en offrant un service de proximité à la population de l’agglomération dijonnaise et de la région. Cette initiative permet enfin aux étudiants d’être formés efficacement tout en facilitant la transition entre la faculté et la vie professionnelle.

Depuis 2008, l’institution ordinale a soutenu la création de huit antennes d’odontologie de ce type au niveau national. Ces initiatives profitent aux régions, aux étudiants, aux professionnels de santé ainsi qu’aux patients.

Communiqué de presse