Dégradations chez les élus dijonnais : des plaintes seront déposées

Victimes de dégradations sur leur permanence ou à leur domicile dans la nuit de dimanche à lundi, le maire de Dijon François Rebsamen et le député PS de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume ont annoncé porté conjointement plainte pour retrouver les auteurs et faire cesser ces pratiques.

20 juin 2016 à 23h49 par 45

K6 FM

Victimes de dégradations sur leur permanence ou à leur domicile dans la nuit de dimanche à lundi, le maire de Dijon François Rebsamen et le député PS de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume ont annoncé porté conjointement plainte pour retrouver les auteurs et faire cesser ces pratiques.

Pour le maire, c'est une première. Pour le député PS en revanche, les dégradations subies par sa permanence dans la nuit de dimanche à lundi sont devenus très fréquentes (voir article).

Quelques heures après ces "attaques", les deux hommes ont publié un communiqué conjoint, dans lequel ils dénoncent «des méthodes [...] de personnes irresponsables et (qui) n'ont rien à voir, dans une République, avec la liberté d'opinion, la liberté de manifester pacifiquement, et le débat démocratique.» François Rebsamen, dont le domicile a été et recouvert d'affiches injurieuses, a annoncé «porter plainte au titre de la Ville, mais aussi personnel.»

De gauche comme de droite, les réactions des élus côte-d'oriens ont unanimement dénoncé les dégradations donc les deux hommes ont été victimes.

 

Yoann Olid