Déjections canines à Dijon : l’amende passe de 68 à 135€

La ville de Dijon a tenu une conférence de presse ce mardi pour présenter sa nouvelle campagne de communication pour lutter contre les déjections canines non ramassées sur le domaine public. Ci-dessous le communiqué.

23 février 2021 à 15h39 par Dimitri Coutand

LE CONTEXTE

Dijon est une ville propre. Prévention, renforcement des moyens mis en œuvre mais aussi lutte concrète contre les incivilités, la municipalité, à travers l’action quotidienne de ses services, redouble d’efforts depuis des années pour maintenir un haut niveau de propreté. En 2017, la ville de Dijon lançait une campagne d’envergure pour dire stop aux mégots, canettes, papiers gras, chewing-gums ou déjections canines abandonnés sur l’espace public. Autant de gestes irrespectueux qui engendrent de nombreuses conséquences sur les finances de la collectivité, sur le cadre de vie des habitants, sur l’attractivité de la ville et sur l’environnement.

Encore trop nombreuses, ces incivilités ont augmenté ces derniers mois, notamment en ce qui concerne les déjections canines. Avec le confinement et le couvre-feu, les rues sont moins fréquentées et certains propriétaires de chiens se sentent moins "observés" par les passants.

ZÉRO RESPECT => ZÉRO TOLÉRANCE

Les déjections canines sont un enjeu de salubrité publique, de qualité de vie et d’image pour la ville. La propreté est l’affaire de tous. C’est au travers du message "ZÉRO RESPECT => ZÉRO TOLÉRANCE" que la ville de Dijon lance une nouvelle campagne propreté pour lutter contre les déjections canines. Cette opération vise à renforcer la prise de conscience et le civisme des propriétaires de chiens qui ont obligation de ramasser, par tout moyen approprié, les déjections de leur animal sur le domaine public. Elle se veut également dissuasive en rappelant que tout contrevenant risque une verbalisation.

UNE AMENDE DE 135€

(montant forfaitaire selon l’article R.634-2 du code pénal)

NE PAS RAMASSER LES DÉJECTIONS CANINES C’EST 135 EUROS D’AMENDE.

VRAIMENT !

Depuis le 11 décembre 2020, le nouvel article R.634-2 du code pénal modifie les sanctions liées à ce type d’infraction (tout comme le dépôt d’un sac d’ordures hors emplacements, le jet d’un mégot ou d’un masque, le fait de cracher ou d’uriner…). Jusque-là passible d’une contravention de 3e classe à 68€, il s’agit désormais d’une contravention de 4e classe punie d’une amende forfaitaire de 135 euros (règlement du PV dans un délai de 45 jours ou 60 jours par télé procédure sur Internet). Elle peut être majorée à 375 euros (en cas de paiement après 45 jours ou 60 jours selon le mode de règlement).

À Dijon, les agents de la brigade verte et de la police municipale sont habilités à verbaliser.

À DIJON, LES CHIENS SONT LES BIENVENUS

(PAS LES MAÎTRES MAL ÉDUQUÉS)

Dijon, ville amie des animaux, met en œuvre les moyens pour concilier "accessibilité" et "propreté" et ainsi accueillir dans un environnement propice les chiens dans la cité.