Démantèlement de la Jungle de Calais : la Côte-d'Or prête à accueillir les migrants

Le démantèlement du camp de migrants de Calais débute ce lundi en France. Plusieurs milliers de migrants vont être transférés, s'ils le souhaitent, dans des camps d'accueil en province. En Côte-d'Or, plusieurs communes se préparent depuis quelques jours à les recevoir.

24 octobre 2016 à 2h13 par 45

K6 FM

Le démantèlement du camp de migrants de Calais débute ce lundi en France. Plusieurs milliers de migrants vont être transférés, s'ils le souhaitent, dans des camps d'accueil en province. En Côte-d'Or, plusieurs communes se préparent depuis quelques jours à les recevoir.


Ce lundi, entre 6 000 et 8 000 migrants vont être recueillis, répértoriés et orientés vers un camp de migrants sur le territoire français. C'est la participation de la province au  démantèlement massif du camp de Calais, qui a débuté. Certains migrants, méfiants,  ne souhaitent pas être pris en charge et préfèrent tenter leur chance pour passer en Angleterre ou attendre que les autorités vide le camp pour y revenir dans quelques jours.


Pour les autres, des offres d'accueil par âge, nombre et territoire leur seront proposés. Pour la plupart en province.


En Côte-d'Or par exemple, on compte quelques dizaines de places dans des camps autour de Dijon. �? Dijon même, des travaux ont été entrepris sur "l'espace des Creuzot", grande esplanade vide à proximité du boulevard Maillard, des voies SNCF et du village de Roms. Selon le Bien Public, on y a installé l'électricité et l'eau, et Dijon pourrait ainsi accueillir plusieurs centaines de migrants dans une vingtaine de bungalows.


Reste la question : combien seront accueillis en Côte-d'Or ? �? Calais, le démantélement ne fait que commencer, et il devrait prendre plusieurs jours.


Yoann Olid