Démission de Christiane Taubira : Les réactions des élus côte-d'oriens

Suite à la démission de la ministre de la justice Christiane Taubira ce mercredi matin, les réactions de la classe politique côte-d'oriennes se succèdent. Tous saluent le départ de l'ex garde des Sceaux, mais certains ne la regretteront pas.

27 janvier 2016 à 15h18 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Suite à la démission de la ministre de la justice Christiane Taubira ce mercredi matin, les réactions de la classe politique côte-d'oriennes se succèdent. Tous saluent le départ de l'ex garde des Sceaux, mais certains ne la regretteront pas.

Retrouvez ci-dessous les réactions des élus côt-d'oriens.

{slide=François Rebsamen, maire socialiste de Dijon et président du Grand Dijon} Dans un court message sur Twitter, le maire dijonnais s'exprime "Je veux saluer Christiane Taubira une grande ministre de la justice qui marquera l'histoire de ce ministère." {/slide}

{slide= Alain Suguenot, député-maire Les Républicains de Beaune} La démission de Christiane Taubira, la garde des Sceaux, ce matin, ne m'a pas surpris compte-tenu de la situation ingérable dans laquelle elle se trouvait à la suite de ses prises de position sur la nationalité, allant à l'encontre de celles du Gouvernement.

Il était donc temps qu'elle quitte son poste puisqu'on était arrivé dans une situation de crise institutionnelle avec un Président de la République et un Premier ministre désavoués par la garde des Sceaux, et inversement.

L'important, maintenant, est que le Gouvernement revienne sur le laxisme pénal qui a caractérisé la Justice depuis 4 ans. En plus d'être une personne intolérante et clivante, Mme Taubira a, en effet, pénalisé la politique sécuritaire de notre pays. Elle est aujourd'hui remplacée par l'actuel président de la Commission des lois, M. Urvoas, qui, malgré ses capacités et sa connaissance des dossiers, aura bien du mal à rattraper les excès idéologiques de Mme Taubira qui aura, comme personne, marqué d'une empreinte dogmatique et pénalisante la justice de notre pays. {/slide}

{slide=Rémi Delatte, député les Républicains de Côte-d'Or}Bonne nouvelle pour la France, Christiane Taubira a présenté ce jour sa démission, et quitte enfin le Ministère de la Justice.

Nous devons maintenant exiger du gouvernement qu'il mette fin au laxisme de la justice en �?uvre depuis 2012. Il nous faut  reprendre le travail que nous avions entrepris avec les idées fortes que sont :

-  la remise en place des peines plancher en les étendant aux réitérants et la fin de l'automaticité des crédits de réduction de peines
- la reprise du programme de construction des maisons d'arrêt en garantissant l'application des peines de prison
- la refonte de la justice des mineurs délinquants dont les comportements ont totalement changé sur les 10 dernières années
- et surtout en remettant les victimes et le citoyen au c�?ur de la justice pénale

Le jour même où le premier Ministre vient défendre lui-même à l'Assemblée nationale l'extension de la déchéance de nationalité aux binationaux nés en France, cette démission sonne le glas d'un  gouvernement qui n'a plus ni cap, ni perspective. Et cela n'est pas bon pour la France. {/slide}