Denis Lathoud : "Tunis, ça n'a rien à voir avec le Dijon Bourgogne Handball"

À la tête de l'équipe première de l'Ésperance de Tunis depuis quelques jours, l'ancien coach du Dijon Bourgogne Handball Denis Lathoud évoque son installation en Tunisie, les différences avec son expérience dijonnaise et son avenir dans son nouveau club, conditionné par les bons résultats.

11 janvier 2016 à 15h03 par 45

K6 FM

Il lui aura fallu deux ans pour retrouver un club, mais l'attente aura, semble-t-il valu la peine. Apr�s huit ans pass�s sur le banc du Dijon Bourgogne Handball en tant que coach, l'ancien Barjot Denis Lathoud se retrouvait au ch�mage en janvier 2014.

24 mois plus tard, le voici � nouveau � la t�te d'une �quipe de handball. L'ancien champion du monde a travers� la m�diterran�e et coache depuis ce d�but d'ann�e le club le plus titr� de Tunisie : l'Esp�rance de Tunis. � Un club omnisports dot� de gros moyens financiers, �a se ressent dans la structure �, confie le nouvel entraineur tunisien qui ne boude pas son plaisir depuis son arriv�e : � Une dizaine de personne travaille autour de l'�quipe une, les installations sont tr�s nombreuses, c'est un plaisir de travailler dans ces conditions

Ses d�buts sont d'ailleurs plut�t prometteurs puisque l'Esp�rance a remport� ce week-end le tournoi amical Moncef Hajjar face au SC Moknine, � la s�lection du Maroc et � l'�quipe nationale d'Arabie Saoudite. � C'est tr�s bien mais je n'ai pas tous mes joueurs. C'est encore de la pr�paration � poursuit Denis � Les choses s�rieuses d�buteront en f�vrier avec la reprise du championnat. Il faudra �tre pr�ts 

Esperance de tunis Victoire tournoi MoncefOui, il faudra, car � Tunis, on est loin de Dijon : � L'esp�rance, c'est comme le PSG, ils veulent tout gagner. On s'en donne les moyens avec des joueurs de haut niveau. Maintenant, esp�rons qu'on arrive � faire fonctionner tout �a.� pr�cise l'ancien Dijonnais.

Deux ans apr�s son �viction du banc bourguignon, l'ancien Bleu n'a pas eu peur du d�fi, et ne regrette rien non plus de son exp�rience pass�e. �Avec le DBHB, on a v�cu des choses magnifiques. On aurait pu aller plus haut mais on arrive en D1 avec un trop petit budget, on ne pouvait pas gagner.

Denis Lathoud semble aujourd'hui avoir toutes les cartes en main pour s'�panouir en tant qu'entraineur. Il devra pour �a r�pondre aux exigences de r�sultat du club de handball le plus important du pays, avec l'�spoir d'�tre prolong� � la t�te de l'�quipe au del� du mois de juin 2016.

Yoann Olid