Des conférences ce samedi à Dijon sur la maladie de Parkinson

Après la journée mondiale de Parkinson qui avait lieu mercredi, l’association « France Parkinson » organise ce samedi à Dijon des ateliers et conférences d’information sur la maladie.

12 avril 2018 à 3h37 par Fabrice Aubry

K6 FM

3 grandes conférences (entrée libre) avec 3 thèmes se tiendront à Dijon ce samedi 14 avril de 14h30 à 17h à la maison des associations (2 rue des corroyeurs à Dijon) :

- La cliboPARK, Pr Moreau, neurologue Centre Expert Parkinson

- La maladie, nouvelles données, Dr Dupont, neurologue

- Parkinsonologue - Présentation du Tai-chi-chuan, Mr Rodriguez professeur de Tai-Chi-Chuan

 

77% des français pensent que les personnes les plus touchées par la maladie sont les retraités : un constat qui masque une réalité et qui nuit à l’image des patients, conduisant trop souvent à des préjugés et des idées reçues.

Encore trop souvent assimilée à une atteinte exclusivement liée au grand âge, la maladie de Parkinson et ses manifestations font l’objet d’une profonde méconnaissance et de préjugés qui nuisent à la qualité de vie et à la prise en charge des patients. Parfois minorés par l’entourage qui peine à les reconnaître et à les comprendre et/ou majorés par un monde professionnel défiant, parfois confondus avec des troubles cognitifs ou psychiatriques, les symptômes sont au cœur de nombre d’incompréhensions. Parce que la bienveillance du regard porté sur les patients a un impact majeur sur la perception qu’ils ont de leur maladie et de leur capacité à vivre avec elle, il est essentiel d’informer et de sensibiliser le grand public et les professionnels de santé. C’est tout l’objet de la mobilisation de France Parkinson en marge de la Journée Mondiale Parkinson 2018 qui, avec une campagne nationale de sensibilisation grand public en radio et télévision, deux grandes conférences d’information le 7 avril à la Cité des Sciences et de l’industrie et plus de 40 événements organisés en région par les comités bénévoles, agit pour faire « changer les regards » sur cette maladie encore trop méconnue. Avril 2018 2 France Parkinson a souhaité mettre en lumière la connaissance et la perception de la maladie auprès des Français. Une étude a donc été menée par l’IFOP au mois de février/mars auprès de 1 011 répondants représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

Communiqué de l’association « France Parkinson »