Détournement des horodateurs de Dijon : les peines des complices confirmées

Les condamnations de deux agents municipaux de Dijon qui étaient soupà§onnés d'avoir participé à  un lucratif système de détournement de l'argent des horodateurs ont été confirmées ce jeudi en cour d'appel. En tout, cinq personnes ont été condamnées à  12 mois de prison avec sursis pour avoir détourné jusqu'à  260 000 € des caisses de la Ville.

28 octobre 2016 à 4h18 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Les condamnations de deux agents municipaux de Dijon qui étaient soupçonnés d'avoir participé à un lucratif système de détournement de l'argent des horodateurs ont été confirmées ce jeudi en cour d'appel. En tout, cinq personnes ont été condamnées à 12 mois de prison avec sursis pour avoir détourné jusqu'à 260 000 �?� des caisses de la Ville.

Les deux agents avaient été les seuls à plaider leurs innocences et à demander un renvoi de leur jugement en appel. Leurs noms avaient été lâchés par la tête de réseau, un agent municipal de Dijon chargé de ramasser chaque soir l'argent des parcmètres, et qui pendant de nombreuses années, venait récupérer dans la nuit une partie du butin qu'il ne répertoriait pas.

Le système aurait permis de détourner de 146 000 à plus de 240 000 �?� de 2010 à 2013

En août dernier, quatres agents municipaux et la compagne de l'un deux avaient été condamnés en premier instance. 

Accusé de complicité, Arnaud et Loïc s'en défendaient le 28 septembre devant la cour d'appel. Mais leur relevé de compte en banque a parlé pour eux, avec plusieurs versements importants effectués pendant la même période. "Des gains aux paris sportifs" ont expliqué les deux hommes. 

Trop peu pour convaincre les juges, qui confirment la décision de les condamner à 12 mois de prison avec sursis et à leur radiation du service public.

Yoann Olid