Dijon Céréales dévoile son programme d'accompagnement « Let's Coop Jeunes Partenaires »

Dans un communiqué, la coopérative Dijon Céréales  revient sur l' évènement organisé ce 13 février au Zénith de Dijon, pour présenter à son public de jeunes exploitants agricoles, ou futurs installés, son nouveau programme d'accompagnement « Let's Coop Jeunes Partenaires ».

14 février 2015 à 6h12 par 45

K6 FM

Marc Patriat, Président de Dijon Céréales, a accueilli ce vendredi 13 février au Zénith de Dijon près de 150 jeunes exploitants agricoles réunis autour d'un enjeu : la réussite des premières années d'installation. Cette période décisive fera désormais l'objet d'un accompagnement dédié chez Dijon Céréales à travers son nouveau programme « Let's Coop Jeunes Partenaires ».

Le président est revenu « sur les nombreuses vertus du modèle coopératif dont la modernité et la pérennité ont été remises en évidence suite à certains travers de la financiarisation ».

En intégrant une coopérative, les exploitants agricoles bénéficient d'une importante sécurité mais aussi et surtout de leviers de développement liés au collectif : mutualisation des risques et des charges, calibrage de l'offre selon les attentes des marchés, investissements communs dans les structures de stockages et les outils des filières agroalimentaires et l'innovation R&D. « La coopération agricole est le prolongement de votre exploitation, il faut avoir une vision à long-terme pour cet outil » a lancé M. Patriat.

Parce que les risques sont particulièrement exacerbés durant la phase d'installation, le modèle coopératif représente la porte d'entrée idéale dans le métier pour les jeunes exploitants. C'est pour la rendre encore plus accessible que Dijon Céréales a imaginé le programme « Let's Coop - Jeunes Partenaires », qui est une déclinaison du projet d'entreprise Compétitivité 2015 de la coopérative.

D'une durée de 4 ans, « Let's Coop �?? Jeunes Partenaires » a pour objectif d'aider le jeune exploitant à optimiser son revenu tout en développant « la performance » de son entreprise. Pascal Demay, directeur Terrain, a ainsi détaillé ce programme. Il propose notamment un accompagnement spécifique avec des formations s'appuyant sur les experts de la coop ou des intervenants extérieurs (marchés, réglementation, agronomie), « un programme qui sera conclu par un voyage dans un grand pays agricole, car il est toujours bon de voir ce qui se fait ailleurs ».

« Let's Coop �?? Jeunes Partenaires » conforte les coups de pouce financiers pour la constitution du capital social dont 80% en moyenne sera constitué pour le jeune coopérateur. Le programme met également en avant les nouvelles technologies avec la fourniture d'une tablette aux jeunes agriculteurs, pré-équipée avec des logiciels de traçabilité ou des outils d'aides à la décision.

Benoît Collardot, jeune administrateur de Dijon Céréales, a présenté les programmes d'animation mis en place pour fédérer les jeunes coopérateurs autour d'une commission jeunes, mais aussi de journées d'accueil. « Elles permettront de s'intégrer dans la vie de la coop et d'en connaître tous les rouages. Votre coopérative, c'est vous. Il faut participer et vous y investir pleinement », a lancé B. Collardot à ses confrères, rappelant l'ouverture des conseils de section aux jeunes partenaires.

Cette présentation a été suivie par un « Forum des Métiers et Services » qui offrait un panorama des grandes missions et projets de Dijon Céréales pour accompagner le développement des exploitations agricoles et des filières. Les ateliers, animés par les collaborateurs de la coopérative, ont aussi permis un beau moment d'échanges avec les jeunes agriculteurs.

Cette rencontre s'est achevée sur l'intervention originale de Virginie Guyot, première femme leader de la Patrouille de France en 2010, qui a rappelé la force du collectif et les capacités d'intégration de la formation aérienne dont un tiers de l'effectif (9 pilotes) est renouvelé chaque année. Comme l'a dit Pierre Guez dans sa phrase de conclusion, « c'est un bien d'un esprit d'équipe dont il est question entre Dijon Céréales et le jeunes agriculteurs, celui à travers lequel nous allons inventer l'agriculture de demain ».