Dijon : Le collectif Ethique Sur l'Etiquette se mobilise à l'occasion des soldes pour un salaire vital

Les soldes démarrent ce mercredi 7 Janvier sur toute la France. Ils dureront jusqu'au 17 Février 2015. Une période qu'a choisi le collectif Ethique sur l'Etiquette pour lancer sa campagne de sensibilisation " #Soldées". L'objectif est d'alerter les consommateurs sur les conditions de travail jugées "inhumaines" de certains fournisseurs de textile.

7 janvier 2015 à 2h35 par 45

K6 FM

Ils seront une vingtaine de personnes à se relayer ce mercredi 7 Janvier 2015, place François Rude à Dijon, jour de l'ouverture des soldes. Le collectif  "Ethique Sur l'Etiquette" lance dans la capitale des Ducs sa campagne européenne de sensibilisation afin d'interpeller les consommateurs sur les conditions de rémunération parfois déplorables de certains travailleurs étrangers, producteurs de textiles, particulièrement en Asie. 


Dans le viseur de cette campagne, plusieurs enseignes (Carrefour, Décathlon, Esprit, Gucci...) qui, au lieu de faire pression sur leur fournisseur, préfèrent "fermer les yeux et réaliser des bénéfices colossaux". Des bénéfices réalisés au détriment des travailleurs de ces pays où la main-d'oeuvre est à bas-coût, et qui sont souvent obligés de faire des heures supplémentaires pour s'assurer un salaire qui leur permettent de subvenir à leur besoins vitaux


Un probléme "éthique et humain, mais aussi économique" selon Jacques Pulh, coordinateur à l'échelle locale. "Si les salaires n'étaient pas aussi bas dans certains pays, nos entreprises de production se délocaliseraient sans doute moins"


�? l'ouverture des soldes, un stand sera mis en place place François Rude, avec une stratégie résumée par le coordinateur dijonnais du colletif :


" Le but n'est pas de faire culpabiliser le consommateur pendant la période des soldes, mais simplement de l'informer qu'il se passe ces choses, et qu'il puisse à l'avenir, choisir ces produits en connaissance de cause. [...] nous savons que c'est un changement sur le long terme qui est nécessaire, mais les citoyens doivent comprendre qu'ils ont un vrai pouvoir de pression sur les grandes enseignes, en fonction des produits qu'ils achètent."


Plus d'informations sur quiestlamoinschere.org