Dijon : Les casseurs ciblent Rebsamen et Grandguillaume

Dans la nuit de dimanche à lundi, le domicile du maire de Dijon François Rebsamen, et la permanence socialiste du député Laurent Grandguillaume quelques centaines de mètres plus loin, ont été dégradées. Des affiches et des tags injurieux sont venus orner les murs de messages anti-loi El Khomri et anti-49.3.

21 juin 2016 à 0h17 par 45

K6 FM

Dans la nuit de dimanche � lundi, le domicile du maire de Dijon Fran�ois Rebsamen, et la permanence socialiste du d�put� Laurent Grandguillaume quelques centaines de m�tres plus loin en centre-ville ont �t� d�grad�es.


C'est dans un communiqu� conjoitement sign� des deux �lus socialistes que l'on apprend ces d�gradations : des affiches et des tags injurieux, coll�s sur les murs de la maison principale de Fran�ois Rebsamen, et sur la permanence du d�put�, d�j� impact�e par des d�gradations il y a quelques semaines.


Si elles ont rapidement �t� enlev�es, il semblerait selon plusieurs sources que les affiches d�non�aient l'utilisation du 49.3 par le Premier Ministre Manuel Valls, et plus globalement la loi El Khomri.


Les deux �lus ont d�j� annonc�s porter plainte contre X (voir article), mais ils n'ont pas �t� les seuls impacter par la grogne. Selon un communiqu� du Parti Socialiste, d'autres �venements similaires ont eu lieu � Paris et dans le Gar.


Yoann Olid