Dijon : les demandeurs d'asile de squat en squat

Chassés de leur squat Impasse Reggio à Dijon, une soixante de migrants se sont installés depuis une semaine dans un restaurant desaffecté rue des Ateliers. Un collectif de soutien espère qu'ils resteront sur place pendant leur démarche.

22 août 2016 à 4h24 par 45

K6 FM

Chass�s de leur squat Impasse Reggio � Dijon, une soixante de migrants se sont install�s depuis une semaine dans un restaurant desaffect� rue des Ateliers. Un collectif de soutien esp�re qu'ils resteront sur place pendant leur d�marche.

Le probl�me n'est jamais regl�, il est simplement d�plac� � nous confie un membre du collectif de soutien au t�l�phone. Ce probl�me, c'est celui des demandeurs d'asiles, pour la plupart en situation irr�guli�re ou sans papier, et qui passent de squat en squat dans l'agglom�ration dijonnaise depuis plusieurs mois, au gr� des proc�dures judiciaires.

La derni�re date de juillet, avec l'expulsion prononc�e par le tribunal d'un groupe d'une soixantaine de migrants qui �tait install� dans un bat�ment en face d'Ikea � DIjon, impasse Reggio.(voir article) Si des proc�dures d'accueil et de r�gularisation avaient �t� mises en place en m�me temps que l'intervention de la police, beaucoup de ces migrants sont encore en situation irr�guli�re et dans le flou.

Apr�s quelques semaines pass�s dans le Jardin des Lentill�res, ce groupe occupe d�sormais l'ancien hotel-restaurant XXL-  Les Grands Ducs, rue des Ateliers. Un lieu desaffect� qui leur a permis d'�viter la pluie des derniers jours. 

Le collectif de soutien aux demandeurs d'asiles sur l'agglom�ration se dit cette fois d�termin�. Tous demandent cette fois que leur dossier soit individuellement �tudi� et que les expulsions soient �vit�es, le temps de trouver une vraie solution.

Yoann Olid