Dijon / Longvic : un grand meeting aérien en juillet 2017 pour valoriser l'aéroport

L'aéroport Dijon/Longvic va accueillir en juillet 2017 un grand meeting aérien auquel participera l'aviation civile et militaire. Une façon de redonner à ce site "un rayonnement au delà de la région" selon le maire de Longvic José Almeida.

12 décembre 2016 à 15h20 par Franck Pelloux

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

L'aéroport Dijon/Longvic va accueillir en juillet 2017 un grand meeting aérien auquel participera l'aviation civile et militaire. Une façon de redonner à ce site "un rayonnement au delà de la région" selon le maire de Longvic José Almeida.

Un meeting aérien sur l'aéroport dijonnais, cela ne s'était plus vu depuis 2008. Pourtant, malgré une activité réduite depuis 2014 et l'abandon des vols commerciaux, il se passe toujours quelque chose sur cet aéroport. Le 7 juillet 2017, il accueillera un grand meeting aérien de France, réunissant de nombreux avions civils et militaires, pour un shox grand public.

�? l'initiative : Jopsé Almeida, maire de Longvic et président du syndicat mixte de l'aéroport Dijon/Longvic qui avait envisagé cet évenement dès 2014 : "�? l'époque on venait de reprendre la gestion et l'aéroport n'était pas au mieux, avec un modèle économique à redéfinir. Nous avons donc laissé le temps à de nouvelles offres de s'installer et il sera temps en 2017 de faire renaître ce grand meeting de France"

Une meeting en forme de fête donc autour du site dont l'exploitation par la société Lavalin est à nouveau excédentaire pour la première année en 2016. Pas question pour autant de brûler le portefeuille : " La grande majorité du coût de l'évenement sera supporté par les partenaires présents" assure l'édile longvicien, qui dresse la liste du plateau prévu : 

  • - la patrouille de France
  • - la Dijonnaises Breitling Jet Team qui se produit à travers le monde, c'est la première patrouille acrobatique civil
  • - la Super Constelation Breitling, un quadrimoteur à hélices des années 50
  • - le Bucker Jungman, un biplan d'entraînement utilisé par les Allemands durant la seconde guerre mondiale.
  • - un Wingwalkers, avec des danseuses sur les ailes
  • - un Extra 330, appareil de voltige,
  • - un Extra 260un Pitts,
  • - un Planeur Airshow
  • - un Rafale de l'armée de l'air de la base de Saint-Dizier

Ce meeting national sera aussi l'occasion de faire connaître la plateforme à ceux qui, en France, ne la connaisse pas ou ne l'utilise plus.

Un spectacle pour les yeux prévu le 9 juillet, et donc devrait profiter plusieurs milliers de spectateurs. En fonction du succès, le maire de Longvic envisage déjà de reconduire l'évenement en 2018. De quoi redonner ses ailes à l'aéroport Dijon/Longvic.

Yoann Olid