Dijon sur le podium des villes qui ont augmenté leurs impôts

Avec son augmentation de 5% du taux d'imposition votée en mars dernier, Dijon se retrouve sur le podium des villes de plus de 100 000 habitants concernant la hausse des impôts. Face à la baisse des dotations, les analystes du Forum pour la gestion des villes à l'origine du classement expliquent malgré tout que les maires sont restés «raisonnables»

28 avril 2016 à 14h44 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Avec son augmentation de 5% du taux d'imposition vot�e en mars dernier, Dijon se retrouve sur le podium des villes de plus de 100 000 habitants concernant la hausse des imp�ts. 

La cit� des Ducs n'est devanc�e dans ce classement �tabli par le Forum pour la gestion des villes pour Le Figaro,  que par Saint-Denis (+8,5%) et Clermont-Ferrand (+9%). Il se base sur le budget primitif vot� en d�but d'ann�e par ces communes.

Si ces hausses pourraient provoquer la col�re, les analystes ont tent� de temp�rer ces r�sultats, expliquant que les maires ont �t� cette ann�e �raisonnables� face � une nouvelle baisse drastique des dotations de l'Etat : la hausse moyenne s'est limit�e � 0,4 %, contre +1,8 % en moyenne en 2015. D'ailleurs, seuls 20  % des maires des grandes villes ont recours � une hausse des taux en 2016, contre un quart � un tiers d'entre eux en 2015, selon Les Echos.

Dans les colonnes du Bien Public, l'adjoint d�l�gu� aux finances � la ville Georges Maglica explique ne pas vouloir � baisser la garde ni sur la qualit� du service public, ni sur les investissements, g�n�rateurs d'activit�s et d'emplois durables. Cette augmentation de 5 % des taux ne signifie pas que le montant pay� par les contribuables augmentera de 5 %, d'autant que Dijon pratique une politique d'abattement qui reste tr�s favorable aux m�nages et classe la ville parmi les moins ch�res de France en mati�re de taxe d'habitation.

Y.O.