Dijon : Un rassemblement "pacifique" dégénère rue Berbisey

Une manifestation non-déclarée mais à priori pacifiste d'une cinquantaine de personne de la mouvance libertaire a dégénéré en affrontement ce vendredi soir dans la rue Berbisey à Dijon. La police assure avoir essayer de limiter les blocages et les dégradations. Certains passants critiquent un comportement agressif de la police face à un rassemblement jugé festif.

3 juillet 2016 à 2h05 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Une manifestation non-déclarée mais à priori pacifiste d'une cinquantaine de personne de la mouvance libertaire a dégénéré en affrontement ce vendredi soir dans la rue Berbisey à Dijon.

�? l'origine, c'est un rassemblement en centre-ville qui se transforme en petite manifestation dans les rues de la Cité des Ducs.Une manifestation imprévue mais à priori "festive" de ces personnes de tous âges, principalement de la mouvance libertaire, réunis autour de chant et de musique.

Face aux gênes à la circulation qu'elle suppose, la mobilisation est vite encadrée par les forces de l'ordre et certaines rues lui sont interdites pour éviter les blocages. Dans le même temps, les premiers tags font leur apparition, notamment sur la permanence du sénateur Les Républicains Alain Houpert.

Arrivés rue Berbisey, la police s'est alors servi de gaz lacrymogène pour disperser le mouvement, entraînant de nombreux mouvements de paniques dans la rue, et notamment aux terrasses des commerçants. Les forces de l'ordre assurent avoir essayer de limiter les blocages et les dégradations, en confisquant notamment le matériel sonore des manifestants.

Certains passants au contraire critiquent un comportement bien trop agressif de la police face à un rassemblement jugé festif.

Des enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour comprendre les responsabilités de chacun des groupes de cette histoire.

Yoann Olid