Dissolution de la BA 102 : François Sauvadet regrette la passivité de la gauche

Dans un communiqué diffusé jeudi, le président du département côte-d'orien François Sauvadet réagit à la dissolution définitive de la Base Aérienne 102 de Dijon/Longvic. Il rappelle son combat durant plusieurs années pour maintenir l'activité militaire sur place et regrette la passivité du gouvernement socialiste qui y a mis un terme.

1er juillet 2016 à 6h09 par 45

K6 FM

Dans un communiqu� diffus� jeudi, le pr�sident du d�partement c�te-d'orien Fran�ois Sauvadet r�agit � la dissolution d�finitive de la Base A�rienne 102 de Dijon/Longvic. Il rappelle son combat durant plusieurs ann�es pour maintenir l'activit� militaire sur place et regrette la passivit� du gouvernement socialiste qui y a mis un terme.

� Cette dissolution [...] restera une blessure pour la C�te-d'Or �. D�s les premi�res lignes, le ton est pos�.

Le d�put� UDI rappelle son attachement � la BA et son travail pour y garder une activit� d�j� en p�ril � la fin des ann�e 2000 : � De 2007 � 2012, en tant que pr�sident de groupe � l'Assembl�e puis comme Ministre, j'ai plaid� lors des r�unions de majorit� hebdomadaire autour du Pr�sident de la R�publique Nicolas SARKOZY, du Premier Ministre Fran�ois FILLON et du Ministre de la D�fense Herv� MORIN pour assurer le maintien. Nous �tions parvenus � trouver une solution qui avait permis la venue � Dijon du Commandement des Forces A�riennes avec 300 personnes et le maintien des Alpha jets. La fermeture de la BA 102, qui apparaissait alors � certains comme une fatalit�, avait pu �tre �vit�e gr�ce � notre volontarisme commun.�

En responsable tout trouv� � cette fermeture, le pr�sident du Conseil D�partemental pointe donc la gauche politique fran�aise et locale : � l'alternance politique a chang� la donne : la dissolution de BA 102 �t� annonc�e sans la moindre concertation ni information. Et je veux d�noncer la passivit� coupable et incompr�hensible de Fran�ois REBSAMEN, pourtant ministre du Travail � l'�poque

Enfin, il chiffre l'impact �conomique de ce nouveau d�part pour la C�te-d'Or.

le d�part du 5e employeur de la C�te-d'Or impactera plus de 1600 emplois, tandis que le d�partement (et en particulier l'agglom�ration dijonnaise) sera priv� de 40 millions de retomb�es �conomiques annuelles.

Y.O.