Eric Delzant explique l'intervention de la police samedi soir

Le préfet de Côte-d'Or, Eric Delzant, a tenu ce dimanche matin une conférence de presse afin de répondre aux questions concernant les dégradations issues du rassemblement en hommage à Rémi Fraisse de ce samedi à Dijon.

2 novembre 2014 à 15h39 par 45

K6 FM

 Le pr�fet de C�te-d'Or, Eric Delzant, a tenu ce dimanche matin une conf�rence de presse afin de r�pondre aux questions concernant les d�gradations issues du rassemblement en hommage � R�mi Fraisse de ce samedi � Dijon.

Il s'est notamment exprim� pour expliquer pourquoi la police ne s'�tait pas montr�e plus pr�sente, alors que les casseurs cassaient et tagguaient les rues du centre-ville. Eric Delzant qui a assur� ne pas vouloir d'affrontement, pour �viter que des passants soient touch�s : "Toute intervention des forces de police pose des risques forts de collision avec les passants. Je n'ose imaginer les r�actions et les d�g�ts humains si j'avais donn� l'ordre d'intervenir. Et on l'a vu � Nantes, les interventions n'emp�chent pas les d�g�ts" ont notamment not� nos confr�res du Bien Public. 

Enfin, la manifestation et son parcours n'avait pas �t� officiellement d�clar�s, ce qui a compliqu� le travail de la police, qui ne connaissait ni le parcours, ni le nombre de manifestant. Une compagnie de CRS avait bien �t� d�p�ch�e sur Dijon, mais cette derni�re �tait allou�e � la protection de b�timent municipaux importants.

Une personne a malgr� tout �t� arr�t�e � l'issue de la manifestation : Un individu bien connu des services de Police, qui s'est retrouv� � l'h�pital apr�s s'�tre ouvert la jambe en cassant une vitrine.

Reste maintenant � Dijon, comme dans d'autres villes en France, � chiffrer ces d�bordements et � panser ces plaies.