Faucheurs volontaires : le procès repoussé au mois d'avril

Quatorze personnes sont accusées d'avoir détruit deux plates-formes d'essais à Darois et Marsannay-le-Bois, le 28 novembre 2016. Le jugement a été renvoyé au 5 et 6 avril 2018.

6 septembre 2017 à 3h17 par journal1

K6 FM

Quatorze personnes sont accus�es d'avoir d�truit deux plates-formes d'essais � Darois et Marsannay-le-Bois, le 28 novembre 2016. Le jugement a �t� renvoy� au 5 et 6 avril 2018.

Ces faucheurs d'OGM �taient convoqu�s ce mardi matin devant la justice dijonnaise et sont accus�s d'avoir d�truit deux plateformes d'essais de la coop�rative agricole Dijon C�r�ales. C'�tait le 28 novembre 2016 � Darois et Marsannay-le-Bois.

A leur demande, le jugement a �t� repouss� : il aura lieu le 5 et 6 avril 2018. Par ailleurs, trente-quatre autres faucheurs seront convoqu�s d'ici le mois d'octobre 2018. A noter que l'organisme souhaite que tous les faucheurs volontaires soient convoqu�s pour la destruction des parcelles.