Football : Dijon encore trop juste face à Lille

Comme face au FC Nantes lors de la première journée, le Dijon Football Côte-d'Or a résisté une bonne partie du match face à Lille ce samedi. Mais les Dijonnais ont concédé leur deuxième défaite d'affilée en craquant à 5 minutes de la fin sur un but de Younousse Sankharé. Le DFCO est 17e de Ligue 1.

22 août 2016 à 2h59 par 45

K6 FM

Comme face au FC Nantes lors de la premi�re journ�e, le Dijon Football C�te-d'Or a r�sist� une bonne partie du match face � Lille ce samedi. Mais les Dijonnais ont conc�d� leur deuxi�me d�faite d'affil�e en craquant � 5 minutes de la fin sur un but de Younousse Sankhar�. Le DFCO est 17e de Ligue 1.

"Frustrant"... ce r�sultat des Dijonnais sur la pelouse lilloise. Apr�s avoir perdu 1-0 lors de la premi�re journ�e pour avoir �t� trop timor�s face aux Nantais, les Dijonnais d'Olivier Dall'Oglio avaient cette fois mis les ingr�dients pour ramener au moins un point de leur d�placement au stade Pierre Mauroy.

Aux regards des statistiques tout d'abord, sensiblement identiques entre l'�quipe bourguignonne, promue en Ligue 1, et une �quipe lilloise qui c�toie r�guli�rement les comp�titions europ�ennes. 10 tirs lillois, 8 dijonnais. 6 corners pour Lille, 5 pour Dijon et une possession �quilibr�e (53%-47%). 

Ensuite, si le DFCO n'a pas ramen� le nul, c'est peut-�tre parce qu'il manque encore de l'efficacit� devant. Malgr� les tentatives du remuant Dylan Bahamboula, Dijon a p�ch� dans les 20 derniers m�tres lillois.

C'est peut-�tre aussi gr�ce � l'exp�rience du LOSC, � ce petit plus qui a permis � un ancien de la maison rouge, Younousse Sankhar�, d'arracher la victoire devant le public du Nord, peu habitu� aux victoires en ce d�but de saison.

Malgr� la d�faite, le coach du DFCO a �t� rassur� par la rencontre jou�e par ses hommes. Dijon a en effet fait mieux que r�sister face � une �quipe de haut de tableau. � On va y arriver.� confie Olivier Dall'Oglio � la fin du match. � On n'a pas tous les �l�ments avec nous, mais pour marquer ce premier point, il va falloir marquer ce premier but. M�me s'il y a des choses � am�liorer, je suis satisfait de ce que j'ai vu. Ce premier but est notre premier chantier.

Si le classement actuel fait peur, avec z�ro point, z�ro but marqu�  et une 17e place en deux journ�es, les motifs d'espoir semblent toujours pr�sents. D'ici quelques journ�es, une fois que l'effectif sera vraiment rod� et surement agrandit d'au moins un attaquant, le DFCO sera probablement en mesure de prendre le meilleur sur des �quipes plus � sa port�e. Pour �a, il faudra continuer � tout donner. Et marquer.

Y.O.