Football : le capitaine dijonnais Cédric Varrault risque gros

Pour s'être emporté contre l'arbitre en fin de match dimanche à Saint-Étienne, le défenseur et capitaine du Dijon Football Côte-d'Or passe ce jeudi devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. Il risque jusqu'à 3 matchs de suspension pour son coup de sang.

19 octobre 2016 à 13h59 par 45

K6 FM

Pour s'être emporté contre l'arbitre en fin de match dimanche à Saint-�?tienne, le défenseur et capitaine du Dijon Football Côte-d'Or passe ce jeudi devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. Il risque jusqu'à 3 matchs de suspension pour son coup de sang.

Si le scénario du match nul (1-1) entre Saint-�?tienne et le Dijon Football Côte-d'Or dimanche dernier pour la 9e journée de Ligue 1 est effectivement cruel pour les Dijonnais, il y a des gestes qui ne sont pas permis sur un terrain de football.

Rattrapés au score à la 93e sur un penalty litigieux accordé à l'ASSE, les joueurs du DFCO s'étaient alors emportés contre l'arbitre du soir, Karim Abed. Le capitaine Cédric Varrault s'était notamment approché très près du visage de l'officiel pour lui hurler "qu'il n'y avait rien". Une réaction qui lui a valu un carton jaune, puis finalement rouge.

Ce jeudi devant la commission de la LFP, le défenseur central devra répondre de son comportement, même s'il a déjà accordé quelques éléments de réponses au journal L'�?quipe en début de semaine : « Le temps qu'il a mis à siffler, au moins cinq secondes, alors que nos adversaires ne réclamaient rien, m'a poussé à réagir ainsi. Il m'a mis un carton jaune, ce que je peux comprendre. Mais je ne pige pas pourquoi il m'a aussitôt brandi un carton rouge alors qu'il ne me semble pas lui avoir reparlé»

Après la rencontre, l'ancien Stéphanois avait également failli en venir aux mains avec l'entraîneur des gardiens de l'ASSE, Fabrice Grange. Une histoire désormais "enterrée" puisque les deux hommes se serait expliqués par téléphone.

Reste que Cédric Varrault, cadre de l'équipe d'Olivier Dall'Oglio pourrait repartir de la commission parisienne avec trois matchs de suspension dans les valises.

Yoann Olid.