Football : Lyon a droit à sa revanche sur Dijon

Battus 4-2 au match aller à Gaston-Gérard, les Lyonnais ont pris leur revanche sur le DFCO ce dimanche après-midi, s'imposant sur le même score au Parc OL. Les Dijonnais ne méritaient sûrement pas de gagner, mais peuvent protester contre un pénalty généreux qui a relancé l'OL.

19 février 2017 à 17h07 par 45

K6 FM

Battus 4-2 au match aller à Gaston-Gérard, les Lyonnais ont pris leur revanche sur le DFCO ce dimanche après-midi, s'imposant sur le même score au Parc OL. Les Dijonnais ne méritaient sûrement pas de gagner, mais peuvent protester contre un pénalty généreux qui a relancé l'OL.

Six buts. Cela semble être devenu un minimum pour les rencontres de Ligue 1 entre le promu dijonnais et les prétendants à l'Europe de l'Olympique Lyonnais. Piqués lors du match aller par une défaite 4-2, ces derniers avaient à coeur de se venger et démarre donc cette 26e journée pied au plancher. 

En face, Dijon aligne une défense à cinq qui résiste tant bien que mal en début de match. Reynet s'emploie plusieurs fois avant de craquer sur un double corner lyonnais coupé au deuxième poteau par Tolisso (1-0, 11e). Ce but a l'avantage de forcer Dijon a joué plus haut, et dans la continuité d'un corner mal négocié par l'OL, Balmont centre une deuxième fois sur la tête croisée de Tavares qui trompe Gorgelin (1-1, 30e). 

Après avoir trop subi en première mi-temps, Dijon veut mieux démarrer la seconde mi-temps. Le pressing des visiteurs fait mouche d'entrée, sur un six mètres un peu tendu de Gorgelin à son défenseur central : Belmonte arrache le ballon qui atterrit dans les pieds de Loïs Diony qui fusille le gardien lyonnais (1-2, 47e). Les locaux reprennent le contrôle du ballon et Dijon tient son avance jusqu'à la 80e minute, et une frappe de l'angle de la surface de Tolisso qui trompe Reynet (2-2, 80e).  Mais Dijon ne ramènera pas un seul point du Parc OL : 4 minutes plus tard, l'arbitre M. Millot accorde un penalty très généreux à Lyon pour une faute de Tavares qui barre Diakhaby du bras devant Reynet... venu s'emparer d'un ballon dans les airs. Si Lacazette transforme (3-2, 84e), le gardien dijonnais est furieux.  Lyon enfoncera logiquement le clou à la fin du match, sur un exploit personnel de Fekir (4-2, 90e).

Une défaite logique pour des Dijonnais inférieurs à Lyon ce soir, mais le scénario restera très frustrant pour le DFCO qui a perdu 3 points en 10 minutes. Reynet regrettera un arbitrage défavorable malgré que ses coéquipiers se soient "cassé le cul pour tenir". Tout un symbole de la frustration est grande pour Dijon qui reste 16e, proche du barragiste caennais.

Yoann Olid