Grésilles : La ministre lance un plan spécifique pour les écoles du quartier

Dans une lettre adressée au député PS de la Côte-d'Or Laurent Granguillaume, qui l'avait sollicité sur le dossier du quartier des Grésilles, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem  a annoncé la mise en place d'un plan spécifique pour le quartier, assurant notamment le maintien des moyens financiers et humains dans cette zone défavorisée.

26 novembre 2014 à 7h30 par 45

K6 FM

La voil�, la r�ponse �crite qu'attendaient les habitants du quartier.  La grogne  avait pris dans le quartier dijonnais des Gr�silles depuis plusieurs semaines face au projet de retrait du statut de ZEP. Parents d'�l�ves et professeurs s'�taient mobilis�s.

La refonte du r�seau d'�ducation prioritaire pr�voit, dans le texte, l'obligation pour toutes les �coles d'un quartier d'avoir un coll�ge plac� en statut d'�ducation prioritaire pour que le quartier b�n�ficie des m�mes conditions. Un moyen pour l'Education nationale d'assurer une continuit� entre �coles et coll�ge, et "un parcours plus coh�rent de r�ussite". De coll�ge qui remplisse ces conditions, le quartier des Gr�silles n'en a plus, conduisant en th�orie � la sortie du r�seau pour les �coles alentours.

Alert�e par les r�cents mouvements de contestations et par le d�put� PS de C�te d'Or Laurent Grandguillaume, la ministre de l'Education national a r�pondu par une lettre, assurant qu'un "plan sp�cifique allait �tre mis en place, [...] sous la forme d'une convention acad�mique << R�ussite pour tous aux Gr�silles >>" sur le quartier, afin de garder des moyens dignes d'un r�seau d'�ducation prioritaire. Il assure notamment la p�rennisation du dispositif "Plus de ma�tres que de classe", d'une offre de scolarisation pour les moins de 3 ans et le maintien d'un nombre d'�l�ves favorable.

Une convention qui devra rapidement �tre sign�e entre la Ville de Dijon et le recteur de l'acad�mie.