Grève du personnel pénitentiaire : les Bourguignons montent à Paris

Une mobilisation nationale du personnel pénitentiaire est attendue ce jeudi dans la capitale parisienne, à l'appel de l'ensemble des syndicats. Ce mouvement qui s'annonce inédit depuis plus de 10 ans en France recevra l'appui de près de 200 Bourguignons, qui dénoncent eux aussi le manque de moyen humains pour assurer leurs missions.

21 octobre 2015 à 23h12 par 45

K6 FM

Une mobilisation nationale du personnel p�nitentiaire est attendue ce jeudi dans la capitale parisienne, � l'appel de l'ensemble des syndicats. Ce mouvement qui s'annonce in�dit depuis plus de 10 ans en France recevra l'appui de pr�s de 200 Bourguignons, qui d�noncent eux aussi le manque de moyen humains pour assurer leurs missions.


"La situation est la m�me partout en France, et c'est aujourd'hui un mouvement qui d�passe les fronti�res r�gionales" assure le porte-parole de l'UFAP, Thierry Cordelette, joint par t�l�phone.


La grogne �tait rest�e jusque l� locale, mais elle se faisait de plus en pressante. D�j� en mai dernier (voir article), puis en juin (voir article), des blocages de la maison d'arr�t de DIjon avaient eu lieu face � la d�gradation des conditions de travail des personnels p�nitentiaires.


Cette fois, Dijonnais, C�te-d'Oriens et Bourguignons ont pris la direction de la capitale fran�aise pour pr�ter leur voix � un ras-le-bol national exprim� par tous les syndicats dans un communiqu�, face �  "une Administration P�nitentiaire et un Minist�re de la Justice compl�tement d�pass�s ; � un budget 2016 en stagnation qui ne correspond en rien aux moyens n�cessaires pour combattre la criseprofonde que traversent l'administration p�nitentiaire et ses Personnels ; aux questions soulev�es depuis des mois : Le travail en mode d�grad�, les charges de travail insens�es, les
rythmes de travail d�ments, l'ins�curit�, les conditions de travail d�t�rior�es, les emplois en berne, les rappels
quotidiens, la sant� des Coll�gues entam�e, les risques psychosociaux omnipr�sents et grandissants, un taux de
suicide hors norme ;"


Selon le d�l�gu� UFAP, c'est plus de 200 bourguignons qui ce jeudi matin, rejoindront des bus en partance de Varennes-Le-Grand en Sa�ne et Loire pour d�filer ensuite � Paris dans l'apr�s-midi.


Yoann Olid