Grève : les agents de la CAF dénoncent une informatisation des services

Le syndicat CGT appelle ce mardi 22 novembre l'ensemble des agents des Caisses d'Allocations Familiales (CAF) à une grève pour s'opposer à la politique de modernisation des services qui donne la priorité aux démarches par internet et qui supprimera, à terme, des emplois physiques.

21 novembre 2016 à 14h29 par 45

K6 FM

Le syndicat CGT appelle ce mardi 22 novembre l'ensemble des agents des Caisses d'Allocations Familiales (CAF) � une gr�ve pour s'opposer � la politique de modernisation des services qui donne la priorit� aux d�marches par internet et qui supprimera, � terme, des emplois physiques.


De plus en plus de d�marches ne se font que par Internet � s'inqui�te le syndicat CGT dans un communiqu�.


Ce mardi, en C�te-d'Or comme ailleurs en France, les agents de la CAF sont donc invit�s � se mettre en gr�ve. Les agents, qui g�re les dossiers et demandes de quelques 11 millions d'allocataires  en France, 92 000 en C�te-d'Or (caf.fr, 2014), craignent que sous couvert de � modernisation �, les directions � imposent des r�organisations qui d�shumanisent les relations, suppriment l'accueil physique du public et rendent obligatoire le passage par internet.


Cette politique m�nerait forc�ment � �des suppressions de postes, l'abandon de certaines missions et l'�loignement des usagers par la fermeture de sites auparavant ouverts au public.


La preuve ? Certaines d�marches ne sont d�j� possibles que par internet : demande d'information, d�claration de ressources trimestrielles pour le RSA, la prime d'activit�, ou l'APL.


Face � cette informatisation, les salari�s craignent plusieurs centaines d'emplois en moins dans les prochains mois.
Ils d�fendront donc leur droit, leur condition de travail et les moyens qui leur sont attribu�s en entrant en gr�ve ce 22 novembre, notamment devant les bureaux de la CAF 21, boulevard Cl�menceau, d�s 9h30.


Yoann Olid