Handball féminin : pas d'Euro 2016 pour l'ancienne du CDB Marie Prouvensier

Partie à Brest cet été, l'ancienne handballeuse dijonnaise Marie Prouvensier n'a pas été retenue par le séléctionneur de l'Équipe de France pour participer à l'Euro 2016 de handball féminin qui se jouera en Suède à partir du 4 décembre.

30 novembre 2016 à 15h12 par 45

K6 FM

Partie à Brest cet été, l'ancienne handballeuse dijonnaise Marie Prouvensier n'a pas été retenue par le séléctionneur de l'�?quipe de France pour participer à l'Euro 2016 de handball féminin qui se jouera en Suède à partir du 4 décembre.

L'ancienne joueuse du Cercle Dijon Bourgogne a pourtant régulièrement fait partie de l'effectif des Bleues depuis plusieurs années. Cette année, elle avait été appelée à la rescousse pour participer aux phases finales des Jeux Olympiques de Rio 2016 suite à la blessure d'une de ses coéquipières Blandine Dancette (voir).

Médaillée d'argent aux côtés du préparateur physique Pierre Terzi, ce dernier devrait donc être le seul représentant dijonnais au sein de l'équipe de France en Suède pour l'Euro 2016 puisque Marie Prouvensier n'apparaît pas dans la liste dévoilée cette semaine par le séléctionneur Olivier Krumbholz :

Les 18 Françaises retenues : 
Gardiennes de but : Laura Glauser (Metz), Amandine Leynaud (Vardar Skopje/MKD), Julie Foggea (Fleury)
Ailières gauches : Siraba Dembélé (Rostov/RUS), Manon Houette (Thüringer/ALL)
Ailières droites : Amanda Kolczynski (Besançon), Laura Flippes (Metz)
Pivots : Béatrice Edwige (Metz), Laurisa Landre (Craiova/ROU), Astrid N'Gouan (Brest)
Arrières gauches : Gnonsiane Niombla (CSM Bucarest/ROU), Tamara Horacek (Metz)
Demi-centres : Estelle Nze Minko (Siofok/HUN), Allison Pineau (Brest), Grace Zaadi (Metz)
Arrières droites : Camille Ayglon-Saurina (CSM Bucarest/ROU), Marie-Paule Gnabouyou (Viborg/DAN), Alexandra Lacrabere (Vardar Skopje/MKD)

La France démarrera la compétition par un match de groupe à Kristianstad contre la Pologne le 4 décembre prochain (20h45). Dans son groupe B, elle devra aussi se démarquer de l'Allemagne et des Pays-Bas pour accéder aux phases finales.

Yoann Olid