Indémnités des élus régionaux : la majorité ne reviendra pas sur sa décision

Interrogé par nos confrères du Bien Public sur la pétition lancée contre la hausse des indemnités des élus régionaux, Michel Neugnot, vice-président du conseil régional en charge des finances a assuré que la majorité ne reviendra pas sur sa décision.

9 février 2016 à 6h11 par 45

K6 FM

Interrogé par nos confrères du Bien Public sur la pétition lancée contre la hausse des indemnités des élus régionaux (voir article), Michel Neugnot, vice-président du conseil régional en charge des finances a assuré que la majorité ne reviendra pas sur sa décision.

Alors qu'elle regroupe plus de 18 000 signatures aujourd'hui, la pétition s'opposant à la hausse de leur augmentation votée en janvier dernier ne fera visiblement ni chaud ni froid à la majorité socialiste du Conseil Régional. Dans les colonnes du Bien Public, Michel Neugnot explique qu'ils ne reviendront pas sur ce vote de 380 �?� de plus en moyenne sur leur revenu d'élu. Une hausse mécanique et prévue par la loi depuis le passage à plus de 2 millions d'administrés suite à la fusion Bourgogne-Franche-Comté.

« Nous sommes, avec les conseillers de la région Centre, ceux qui touchent les indemnités les plus faibles de France. La présidente, Marie-Guite Dufay, s'est exprimée au moment du vote et a déjà donné tous les arguments qui justifient cette décision. » explique le responsable des finances régionales.

Si la mesure semble restée impopulaire, la majorité reste donc ferme et confirme l'augmentation.

Yoann Olid