Jessica Gilles : « Nous souhaitons que nos enfants apprennent dans de bonnes conditions »

Ce mardi matin, de nombreux parents d’élèves étaient présents devant les portes du rectorat de Dijon, afin de défendre leur école. L’association RPI Vandenesse Commarin, créée récemment, s’oppose fermement à la probable fermeture, à la rentrée prochaine, d’une classe dans une école près de Pouilly en Auxois.

23 janvier 2018 à 15h00 par Marylou Fossot

K6 FM
Crédit: Marylou Fossot

« On ne veut pas de cette fermeture de classe, car cela ferait passer nos effectifs de classe au delà de 25 élèves sur 3 niveaux. Que ce soit au niveau de l’ensignement ou des locaux, ce n’est pas possible », déclare la présidente de l’association de parents- d’élèves Vandenesse Commarin, Jessica Gilles. Un souhait clairement exprimé par l’ensemble des maires, parents d’élèves et associations présents sur les lieux. « Nous tenons beaucoup à garder nos quatre classes, puisque avec elles, on aurait des effectifs moins importants, mais encore honorables », rajoute cette dernière.