L'emploi en Bourgogne Franche-Comté résiste mal à la crise

L'institut statistique INSEE a publié ce mardi 3 novembre un rapport sur l'impact de la crise financière sur l'emploi en Bourgogne Franche-Comté. La région est la plus touchée en France par les pertes d'emplois (-4,6% en 7 ans) en raison notamment de l'importance de l'industrie sur ces territoires.

3 novembre 2015 à 13h16 par 45

K6 FM

L'institut statistique INSEE a publié ce mardi 3 novembre un rapport sur l'impact de la crise financière sur l'emploi en Bourgogne Franche-Comté. La région est la plus touchée en France par les pertes d'emplois

Entre 2007 et 2014, il a en effet diminuer de 4,6 % en Bourgogne Franche-Comté alors qu'il progresse de 0,2 % en moyenne métropolitaine, ce qui en fait la plus forte baisse des treizes nouvelles régions françaises.

La faute selon le rapport, " au poids important dans l'économie régionale de l'industrie, fortement impactée par la crise. En effet, avec 17 % d'emplois dans l'industrie, la région est la plus industrielle des treize nouvelles régions. Elle a également perdu de nombreux emplois dans le secteur de la construction. En revanche, la région est moins orientée vers le tertiaire marchand, secteur qui a le mieux résisté à la crise."

Tableau emploi France 2000-2014

Une situation qui pèse surtout sur l'emploi des hommes : En 2008, le taux de chômage des hommes est inférieur à celui des femmes dans toutes les régions hormis en �?le-de-France. Depuis, la situation s'est inversée partout, sauf en Corse. C'est d'ailleurs logiquement en Bourgogne Franche-Comté que cette inversion est la plus nette, puisque l'industrie et la construction sont des secteurs d'activités majoritairement occupés par des hommes.

En comparant enfin les tranches d'âge, le rapport remarque  que "la montée du chômage depuis 2008 concerne en premier lieu les jeunes âgés de 15 à 24 ans. En 2014, le taux de chômage de ces jeunes s'établit à 23,4 % en France métropolitaine contre 18,3 % en 2008. Ce taux s'échelonne de 17,1 % en �?le-de-France à 31,8 % dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. La Bourgogne Franche-Comté se situe en position médiane, avec un taux de chômage des jeunes de 23,2 %, soit une évolution de 5,8 points entre 2008 et 2014."

Yoann Olid