L'épidémie de grippe se poursuit : CHU et Gouvernement réagissent

L'épidémie de grippe se poursuit en France. Partout, les services d'urgences  sont même surchargés... La ministre de la Santé Marisol Touraine a déclenché hier un plan d'urgence sanitaire pour faire face aux flux de patient. À Dijon, le CHU a ouvert 10 lits supplémentaires et a appelé au volontariat de certains médecins pour assurer l'accueil des patients.

20 février 2015 à 3h28 par 45

K6 FM

L'épidémie de grippe se poursuit en France. Partout, les services d'urgences  sont même surchargés... La ministre de la Santé Marisol Touraine a déclenché hier un plan d'urgence sanitaire pour faire face aux flux de patient. �? Dijon, le CHU a ouvert 10 lits supplémentaires et a appelé au volontariat de certains médecins pour assurer l'accueil des patients.

L'épidémie de grippe ne faiblit pas ! En France comme en Côte-d'Or, les urgences sont même surchargées de patients avec des problèmes respiratoire. L'agence régionale de santé (ARS) a rapidement du appeler ce jeudi les médécins à diminuer les renvois de patient aux urgences pour ces pathologies, sauf en cas d'extrême danger.

La ministre de la santé Marisol Touraine a elle déclenché un plan d'urgence sanitaire face à l'épidémie : le plan ORSAN , qui permet l'organisation de l'offre de soins en situations sanitaires exceptionnelles

Pour faire face à l'afflut de patient, le CHU de Dijon a de son côté ouvert un étage supplémentaire dédié au service d'urgences, augmentant de 10 lits sa capacité d'accueil. Insuffisant pour être vraiment efficace.