L'INSEE dévoile la première étude sur la région Bourgogne Franche-Comté

À quoi va ressembler la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté, qui devrait voir le jour le 1er janvier 2016 ? L'INSEE s'est penché sur la question et a présenté une première étude sur la grande région la semaine dernière. 

19 janvier 2015 à 16h25 par 45

K6 FM

�? quoi va ressembler la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté, qui devrait voir le jour le 1er janvier 2016 ? L'INSEE s'est penché sur la question et a présenté une première étude sur la grande région la semaine dernière. 

Résultat : un territoire de plus de 47 000 km2 qui abriterait 2,8 millions d'habitants. (et qui continuerait à en gagner légerement chaque année.

Mais dans une analyse plus pointue, l'INSEE remarque que la région serait coupée en deux : �? l'Est d'un axe Dijon-Macôn : les villes les plus jeunes et dynamiques, Dijon et Besançon en tête. La présence de grands axes routiers et autoroutiers favorise cette dynamique démographique entre les grands pôles urbains.

�? l'Ouest de cet axe en revanche : la densité de population et l'activité serait moins importante. Les personnes âgées de 75 ans et plus y sont proportionnellement les plus présentes, en particulier dans le département de la Nièvre.

tmp611510251794989056tmp611511558777864192

Reste la question tant débattue : Quelle capitale pour cette région ? 

Si l'on prend en compte le nombre d'habitants, c'est Dijon qui s'imposerait avec, en 2012, une population de plus de 152 000 résidents, devant la capitale Franc-comtoise, Besançon (115 000 habitants en 2012)