La Bourgogne championne du tri séléctif en 2013

Le dispositif national Eco-Emballages a présenté ce mardi 4 novembre le bilan 2013 du tri séléctif, région par région. La Bourgogne est n°1 dans de nombreux domaines.

4 novembre 2014 à 14h12 par 45

K6 FM

 Le dispositif national Eco-Emballages a présenté ce mardi 4 novembre le bilan 2013 du tri séléctif, région par région. La Bourgogne est n°1 dans de nombreux domaines.

Les habitants de la Bourgogne ont trié plus de 56 kg d'emballages ménagers en 2013 (vs. 46,3 kg au national), une légère hausse de 1 % par rapport à 2012.

La région Bourgogne a trié 92 010 tonnes d'emballages ménagers sur les 3,2 millions de tonnes recyclées au total en France en 2013, une performance qui comprend :

·       7 378 tonnes d'emballages en plastique (+ 0,3 % vs. 2012)

·       3 885  tonnes d'emballages en métal (+ 7 % vs. 2012)

·       19 150 tonnes d'emballages en carton (+ 3 % vs. 2012)

·       61 597 tonnes d'emballages en verre (+ 0,2 % vs. 2012)

La région recense 10 centres de tri sur son territoire, desservant 1,6 million d'habitants. En 2013, Eco-Emballages a versé 566 millions d'euros à l'ensemble des collectivités locales dont 17 millions d'euros aux collectivités de Bourgogne pour les tonnes triées soit 10,43 euros par habitant.

Pour rappel, plus une région tri, plus ces dotations sont importantes.

Le directeur régional d'Eco-emballages, Richard Quemin assure également que les départements sont sensiblement égaux face au tri. En revanche, les diffèrences sont plus criantes entre zones rurales, beaucoup plus efficaces, et zone rurales, où l'espace de stockage des déchets est moins important.

A terme, il faudra continuer à réduire les coûts de la collecte. En Bourgogne, la fréquence de collecte en porte-à-porte (PAP) est plus importante qu'en apport volontaire (PAV), ce qui laisse une marge de man�?uvre puisque dans certains cas, le PAP peut coûter jusqu'à deux fois plus cher à la collectivité.