La CCI Bourgogne se révolte et se réforme

Réunis en Assemblée Générale le 18 décembre dernier, les Elus de la CCI Bourgogne ont voté, à l'unanimité, une motion par laquelle ils dénoncent le caractère "punitif" et "violent" des dernières mesures de la Loi des Finances 2015, à l'encontre de notre région.

22 décembre 2014 à 9h24 par Franck Pelloux

K6 FM

R�unis en Assembl�e G�n�rale le 18 d�cembre dernier, les Elus de la CCI Bourgogne ont vot�, � l'unanimit�, une motion par laquelle ils d�noncent le caract�re "punitif" et "violent" des derni�res mesures de la Loi des Finances 2015, � l'encontre de notre r�gion.

En effet, l'amendement d�finitivement adopt� par l'Assembl�e Nationale, le 12 d�cembre dernier, autorise un pr�l�vement de plus de 18 millions d'euros sur les ressources des CCI de Bourgogne. Un pr�l�vement d'autant plus p�nalisant qu'il s'ajoute � la baisse de la ressource fiscale, ce qui conduit � diviser par quatre, en 2015, les moyens publics des CCI !
L'Assembl�e Consulaire r�gionale a d�cid� d'engager imm�diatement des recours juridiques et, dans de telles conditions, Beno�t de Charette, son Pr�sident, a d�missionn� de son engagement national aff�rent � la R�forme des CCI.


Dans ce contexte de "coupes drastiques", seule une d�marche de transparence et de v�rit� vis-�-vis des chefs d'entreprises bourguignons a mobilis� l'assembl�e. Aussi, Beno�t de Charette a-t-il fait adopter le "Plan Strat�gique pour une adaptation des missions avec une organisation territoriale articul�e autour de cinq programmes : Cr�ation/Reprise/Transmission, Appui aux entreprises, Formation/Emploi/Comp�tences, Information-Economique/Prospective/Territoire et International/Soutien Export/Formalit�s.
L'�volution s�lective des interventions sera le principe d'action avec, par exemple, le retrait de la fonction de repr�sentation au sein de certaines structures territoriales et, bien s�r, en interne au r�seau, la rationalisation des ressources humaines en utilisant les effets de la pyramide des �ges et les mesures nationales mises en place au 1er janvier 2015.


Par ailleurs, l'Assembl�e G�n�rale a souhait� acc�l�rer la pr�paration, � l'�chelle consulaire, de la fusion Bourgogne / Franche-Comt� qui a pour premi�re cons�quence, le regroupement des deux R�seaux des CCI. Il faut donc construire le projet �conomique pour l'appui aux entreprises de la Grande R�gion, d'ici le printemps 2016.

 

Communiqu� de presse