Le CDB validé en LFH : « Tout faire pour éviter la CNCG dorénavant »

La participation du Cercle Dijon Bourgogne à la prochaine saison de Ligue Féminine de Handball a été confirmée ce 18 juillet par la CNCG. C'est une première victoire pour le nouveau président du CDB Gilles Poissonnier, qui espère faire grandir le club dans ce championnat nouvelle formule, à 11 équipes.

19 juillet 2016 à 11h24 par 45

K6 FM

La participation du Cercle Dijon Bourgogne � la prochaine saison de Ligue F�minine de Handball a �t� confirm�e ce 18 juillet par la CNCG. C'est une premi�re victoire pour le nouveau pr�sident du CDB Gilles Poissonnier, qui esp�re faire grandir le club dans ce championnat nouvelle formule, � 11 �quipes.

C'est une bataille devenue habituelle, dont les dirigeants du CDB pr�f�rent rire : la validation du budget du club de hand f�minin de Dijon, condition indispensable pour �voluer en �lite.

La CNCG m'a dit "Monsieur Poissonnier, on se voit presque chaque ann�e maintenant" et ils ont raison � sourit le nouveau pr�sident de Dijon. � Mais cette ann�e, comme les pr�c�dentes, nous avons su les convaincre et avons re�u finalement une r�ponse favorable�. 

Si le r�sultat est souvent positif, les supporters dijonnais en ont peut-�tre assez de se faire peur chaque �t� : � Pour arr�ter d'avoir des soucis, il faut mieux structurer le club. Pour faire simple, Dijon a rat� le virage du passage d'association � soci�t� sportive, et la recherche de partenaires commerciaux pour boucler le budget est souvent difficile, saison apr�s saison. Mon ambition, c'est d'inscrire des partenaires dans la dur�e, p�renniser le club et cr�er un vrai "produit CDB". Il n'y a que comme �a que nous �viterons les passages devant la CNCG � explique l'ancien directeur g�n�rale de la SASP.

Un temps r�trograd� cet �t� � cause de ses dettes, le Cercle Dijon Bourgogne �voluera donc bien la saison 2016/2017 en premi�re division. Un championnat de LFH qui se jouera finalement � 11 clubs (un club exempt � chaque journ�e) et dans lequel les Messines (tenantes du titre) et les Brestoises (fortes d'un enorme recrutement) sont les candidates les plus s�rieuses. 

Si nous arrivons � �viter les Play Down, c'est bien� confie Gilles Poissonnier. Pour ce faire, il faudrait donc finir au minimum sur la 8e marche du classement apr�s les 22 journ�es. � C'est r�alisable, en tout cas nous travaillons pour. Avant qu'elles partent en vacances, nous avons pr�venu nos joueuses qu'elles devront faire �norm�ment d'effort cette ann�e. Le renouveau du CDB, il passe aussi par elles, sur le terrain avant tout.� 

Avec Prouvensier partie � Brest, Fran�ois � Nice, les d�parts de Pantic, Pidpalova, Ribeiro, Stevin et l'arr�t de la carri�re d'Hornakova, Dijon s'est donc reconstruit un effectif �� la hauteur de ses ambitions� selon le pr�sident : � Le mercato s'est termin� t�t pour nous. Nous avons recrut� Deroin, Kpodar, De Araujo et Frey pour se mettre vite au travail. Ce sont des filles qui ont un �tat d'esprit qui correspond � nos nouvelles valeurs.�

Reste au CDB une derni�re r�union : celle entre les diff�rents clubs utilisateurs du Palais des Sports (JDA et DBHB en t�te), pour caler les dates d�finitives de ses matchs � domicile. 

Viendra ensuite le temps du terrain. Ce sera le week-end du 10/11 septembre sur le terrain de Chambray pour la reprise de la LFH. Les Dijonnaises, elles, seront de retour d�s la semaine prochaine pour leur premier entrainement de la saison.

Yoann Olid

Photo : Fox AEP