Le CHU de Dijon lance sa plateforme internet de dons en ligne

Le CHU de Dijon lance ce vendredi une nouvelle mouture de son site internet, mettant plus en avant certaines actualités et secteurs d'activités. En parralèle, l'hôpital lance une plateforme participative de dons en ligne afin de financer des projets innovants pour le confort des patients.

2 juillet 2015 à 12h04 par 45

K6 FM

Le Centre Hospitalier Universitaire de Dijon vient de mettre un bon coup de peinture sur son site internet chu-dijon.fr : ce vendredi 3 juillet, il se dote d'une nouvelle interface pour son public, ainsi que d'un nouvel intranet pour les soignants.

" Techniquement, l'ancien site internet était coûteux et difficile à maintenir à jour. Nous nous sommes tournés vers des outils gratuits, et en avons profité pour rendre le site plus clair et attractif " explique la directrice générale Elisabeth Beau.

Le nouveau site devrait permettre aux patients de payer plus facilement en ligne leurs factures, et même d'accéder aux résultats de leur imagerie (scanner, radio...).

On y retrouve toujours les rubriques classiques (accès, annuaire des services, historique...), mais les actualités sont mises en avant de façon plus franche dans un carrousel sur l'accueil. La nouvelle interface mettra également certains services "dominant" du CHU de Dijon en avant, comme la cancérologie.

Parallèlement, l'établissement a annoncé le lancement d'une nouvelle plateforme de dons en ligne. C'est l'un des premiers CHU en France a proposé cet outil, qui permet aux internautes de soutenir différents projets. 

�? l'image des sites de crowdfunding, le CHU présente sur don.chu-dijon.fr 3 projets. Un objectif financier est fixé et un appel au don est lancé.

" L'hôpital reçoit chaque jour des petits dons de particuliers, d'association. Nous voulions proposer à ces donateurs une plateforme plus simple où se réunir, présenter les projets que l'on soutient et les inviter à participer. Nous voulons créer une véritable communauté " confie Céline Cornillat, du service de communication.

Les trois projets seront remplacés tous les trois à six mois par d'autres. Ils sont choisis par un comité spécialement mis en place. Une fois le délai fixé dépassé, l'hôpital s'engage à financer le projet, que l'objectif financier ai été rempli ou non par les donateurs. "Il est hors de question de financier l'hôpital par ce système. Il s'agit de petites sommes et de petits projets auxquels les internautes peuvent s'associer, pour orienter un peu mieux les dons." confirme Elisabeth Beau.

Bannière CHU

Trois premiers projets sont déjà mis en avant, pour donner l'exemple  : 

  • -  Des sonomètres pour le service de réanimation : Ces petits appareils de mesures en forme d'oreilles permettent de connaître et de chiffrer l'intensité du bruit d'une salle. L'hôpital souhaite se doter de 5 appareils, afin de travailler à plus de calme, notamment dans le service de réanimation.
  • - Des nouvelles TV pour Champmaillot : Les téléviseurs des résidents de l'EHPAD Champmaillot sont vieillissants. 25 téléviseurs plus modernes sont prévus.
  • - Une exposition artistique : L'expérience d'accès au Bocage Central pourrait être améliorée avec la présence d'une exposition artistique le long des chemins extérieurs

Yoann Olid