Le climat, c’est du sérieux à la « comcom » de Gevrey et Nuits-Saint-Georges

La communauté de communes de Gevrey Chambertin et de Nuits-Saint-Georges va présenter son « plan climat air énergie territorial » (PCAET) lors du conseil communautaire de ce mardi 28 avril. Une quarantaine d’actions sont prévues pour réduire radicalement l’impact énergétique et écologique sur le territoire.

26 mai 2019 à 16h32 par Hugo Scherrer

K6 FM
La communaut� de communes veut notamment r�duire de 26% les �missions de CO2 en 10 ans.
Crédit: DR

Obligatoire pour les intercommunalités de plus de 20 000 habitants, le plan d’action « climat air énergie territorial » (PCAET) a été pris très au sérieux par la « comcom » de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges

Quelques objectifs ont été annoncés : la diminution de 19% de la consommation d’énergie finale entre 2019 et 2029, -26% d’émission de gaz à effet de serre d’ici 2030… Pour tenir ses engagements, la communauté de communes va agir en suivant une quarantaine d’actions.

Celles-ci doivent motiver, entre autres, l’amélioration de l’isolation ou du chauffage chez les particuliers et les entreprises, ou l’utilisation de transports alternatifs comme le révèle Jean-Louis Lextreyt, en charge de la transition écologique à la communauté de communes : « Aujourd’hui, plus de 50% du carbone est lié aux transports. On va privilégier des transports propres, voiture électrique, covoiturage, mobilité douce (vélo, transports en commun), tout ça contribuera à moins de dégagement de CO2 dans l’atmosphère ».

Le plan d’action doit encore faire l’objet d’une consultation publique à la fin de l’année, avant une entrée en vigueur début 2020.

Ecoutez ci-dessous l'interview de Jean-Louis Lextreyt, Vice-président de la communauté de communes de Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint-Georges en charge de la transition écologique.