Le nouveau miel de Dijon arrive

Depuis 2013, la ville de Dijon accueille plusieurs millions d'abeilles citadines dans ses parcs et jardins et en terrasses d'immeuble. Ces insectes pollinisateurs, qui jouent un rà´le essentiel en matière de biodiversité, ont trouvé refuge dans une centaine de ruches disséminées près du rucher historique de la Combe à  la Serpent, dans les parcs de la Toison d'Or et de la Colombière, au Jardin des Sciences, domaine de la Cras, caserne des pompiers (SDIS rue du Transvaal), chapelle de la Maladière…

30 septembre 2015 à 7h55 par Franck Pelloux

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Depuis 2013, la ville de Dijon accueille plusieurs millions d'abeilles citadines dans ses parcs et jardins et en terrasses d'immeuble. Ces insectes pollinisateurs, qui jouent un rôle essentiel en matière de biodiversité, ont trouvé refuge dans une centaine de ruches disséminées près du rucher historique de la Combe à la Serpent, dans les parcs de la Toison d'Or et de la Colombière, au Jardin des Sciences, domaine de la Cras, caserne des pompiers (SDIS rue du Transvaal), chapelle de la Maladière�?�

La ville de Dijon s'est engagée auprès de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf)  et soutient son programme « Abeille, sentinelle de l'environnement » qui vise à préserver la vie des abeilles et à défendre la biodiversité.

 La collectivité a également rassemblé les forces locales et s'appuie sur les compétences d'associations et d'apiculteurs professionnels :

Sage, Amis des abeilles, Jardinot, Thomas Descombard (Ruchers de Bourgogne), Philippe Gaulard et Emmanuel Degrâce.

Suite à la récolte du Miel de Dijon par l'association SAGE, le désoperculage des cadres et  l'extraction auront lieu en présence des enfants du centre de loisirs d'Anjou ce mercredi 30 septembre. A retrouver bientôt sur vos tartines...

 

Communiqué de presse