Le premier Aout, jour du changement

Comme pratiquement tous les premiers du mois, le quotidien des Français évolue. Le 1er juillet 2018 connaissait l’entrée en vigueur de la limitation à 80 km/h, l’augmentation des tarifs du gaz, ou encore des prix du tabac. En ce 1er août, quels sont les changements qui vont impacter la vie des français ?

1er août 2018 à 8h21 par Marylou Fossot

K6 FM

Les premiers tarifs à être réformés seront ceux du gaz. En effet, les prix du gaz mis en place par Engie vont augmenter de 0,2% aujourd’hui, « répercutant la hausse des prix de gros », selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE). L’augmentation ne sera pas ailleurs que de 0,1% pour les « utilisateurs de gaz pour la cuisson », ou encore pour les consommateurs possédant un « double usage cuisson et eau chaude ». Ceux impactés par la hausse de 0,2%, seront les foyers qui se chauffent au gaz. À savoir également que depuis le 1er janvier 2015, la baisse des tarifs règlementés de vente de gaz a baissé d’environ 4,4%. 

Plus de remboursements pour certains médicaments

Jugés insuffisamment efficaces et « potentiellement risqués », les médicaments anti-Alzheimer ne seront plus remboursés. Une décision que les associations de malades et de professionnels contestent. Selon l’arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé, la mesure concernerait les quatre médicaments traitant les symptômes de la maladie (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl), mais également leurs génériques. Remboursés jsuqu’à lors à hauteur de 15% par l’Assurance Maladie, ils ont coûté près de 90 millions d’euros en 2015. 

Baisse des tarifs pour l’électricité 

Tout n’augmente pas on vous rassure ! Les tarifs de vente d’électricité devraient reculer de 0,5% pour les particuliers, mais augmenter de 1,1% pour les petits professionnels au 1er août, selon la Commission de régulation de l’énergie. Une baisse de 0,5% qui selon le régulateur, est le résultat d’un « effet technique, la fin du rattrapage des écarts constatés entre coûts et tarifs au titre de l’année 2012 ». 

Un petit coup de pouce financier ? 

Enfin certaines professions auront à compter de ce jour, droit à une revalorisation de la majoration dite « dimanche et jours fériés », qui passera de 8€ à 8,50€ . Les infirmières libérales seront concernées par cette hausse, tandis que les assistantes maternelles verront leur salaire minimum augmenter de 9,98€ brut par heure à 10,21€.