Le Tennis Club Dijonnais ne luttera pas en première division

Auteur d'un bel exploit la saison passée avec une 4e place décrochée en première division des Interclubs , l'équipe masculine du Tennis Club Dijonnais manquera ce pallier de la compétition cette année, faute de moyen. Le président Henri Massol préfère penser à la pérrénité du club.

2 septembre 2015 à 11h42 par 45

K6 FM

Auteur d'un bel exploit la saison pass�e avec une 4e place d�croch�e en premi�re division des Interclubs , l'�quipe masculine du Tennis Club Dijonnais manquera ce pallier de la comp�tition cette ann�e, faute de moyen.

 Soit on mettait en p�ril l'avenir du club pour retenter un exploit eventuel, soit on repartait sainement pour une saison � explique Henri Massol. Le pr�sident du TCD, le Tennis Club Dijonnais, aurait aim� ne pas avoir � trancher. En d�cembre dernier, apr�s que son �quipe masculine ait d�croch� une inattendue 4e place de premi�re division dans le championnat des Interclubs, le pr�sident a appris que les subventions pour les clubs de sport dijonnais seraient � nouveau revues � la baisse pour la saison 2015/12016.

Sans sponsoring suppl�mentaire, cette baisse a mis le club de tennis dijonnais dans une situation d�licate au moment de pr�parer le dossier pour l'inscription en premi�re division : � Il nous manquait 50 000 euros � pr�cise le pr�sident.

D�j� le TCD avait mis ses comptes en difficult� en se qualifiant par surprise en phase finale. � C'�tait impr�vu, y compris dans nos comptes, mais l'aventure �tait trop belle pour la rater � assure Fabrice Bobin, le directeur.

Cette ann�e, apr�s discussion avec le reste du comit�, Henri Massol d�cide de ne pas inscrire son �quipe en premi�re division, afin d'assurer l'�quilibre et la survie financi�re.

� Nous avions sollicit� des aides suppl�mentaires en faisant part de la situation aux �lus, qui n'ont pas pu r�pondre favorablement � rappele le pr�sident du club. � Dommage, car de l'argent est trouv� pour pousser d'autres sports en premi�re division, et on en trouve pas pour le tennis 

Le club va maitenant se concentrer sur ces �quipes de jeunes qui �volueront en Nationale 3.

Yoann Olid