Actualités locales

Le toit de la salle Boisselot est-il pris par l’amiante ?

03 décembre 2019 à 12h46 Par la rédaction
Le toit de la salle Boisselot
Crédit photo : DR

Un riverain qui habite à une dizaine de mètres de la salle Boisselot, boulevard de l’ouest à Dijon, se pose la question de l’état du toit de cette structure. Après avoir alerté plusieurs fois la mairie de Dijon, qui ne lui a pas donné suite, il nous a fait un état des lieux de la situation dans un communiqué. Le voici ci-dessous.

« De la poudre noire découverte dans les gouttières de la salle Boisselot et un dossier technique amiante obligatoire que la mairie refuse de montrer. Pourquoi ?

Une salle datant de 50 ans avec un toit en amiante-ciment

La salle Boisselot, salle d'entraînement des jeunes de la JDA basket, située 18 bd de l’Ouest, est vétuste. Son isolation thermique et acoustique est presque inexistante et surtout, son toit est constitué d'environ 1000 m2 de plaques détériorées d'amiante-ciment vieilles de 50 ans. En abattant un arbre, les gouttières de la salle sont devenues visibles et de la poudre noire a été découverte.

Un nouveau scandale de l’amiante ?

Le dossier technique amiante doit être mis sur place à disposition des usagers (personnel, joueurs, public) selon l'article R 1334-29-5 du Code de la santé publique. Pourtant, il est absent du registre de sécurité de l'accueil et les services de la mairie refusent catégoriquement que nous le consultions. De plus, le courrier recommandé adressé le 16 septembre, à Monsieur le Maire, demandant de faire isoler la salle et de consulter ce dossier technique amiante, est resté sans réponse. La salle accueille les établissements scolaires du quartier ainsi que plus de 300 enfants et adolescents licenciés à la JDA basket. Une distribution de tracts informatifs est en cours.

Il est peut-être encore temps d’éviter un nouveau scandale de l’amiante ! »

Communiqué