Les douanes de Bourgogne sont aussi en grève

Dans un communiqué envoyé ce jeudi matin, le syndicat SNAD CGT Bourgogne dénonce la réforme des retraites mais aussi les « menaces qui risquent de conduire à la disparition de la plupart des services douaniers de Bourgogne ». Ci-dessous le communiqué.

5 décembre 2019 à 8h39 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

« Tous les Douaniers vivent aujourd'hui une attaque sans précédent qui aura des conséquences graves sur la pérennité de leurs services, et qui prévoit la disparition de nombreux emplois, ainsi que  la fin de leur statut de fonctionnaires et de leur régime des retraites.

-1) le Rapport DELEVOYE remet en cause le principe de solidarité de notre système de retraites, pourtant pérenne financièrement malgré le mensonge d'Etat, et ne sera pas sans conséquences sur la durée de cotisation, l'âge de départ à la retraite et le montant des pensions.

-2) le Rapport GARDETTE, appliqué par la force et sans concertation par le gouvernement, préconise d'ores et déjà à l'horizon 2020-2024le transfert de la plupart des missions fiscales et de recouvrement gérées par la Douane.

Au niveau national, c'est toute la filière Opérations Commerciales, Administration Générale et Viticulture qui est menacée avec 3084 emplois, menant à son démantèlement.

Au niveau de la Région Bourgogne, les Bureaux de Douane de Chalon et d'Auxerre ont d'ores et déjà fermé; la fermeture de la Recette Interrégionale des Douanes de Dijon est quasi actée. Suivront à moyen terme, comme le prévoit le gouvernement, en application du Code des Douanes de l'Union, la menace de fermeture du bureau de Douane de Dijon et de la plupart des Centres de Viticulture de la Région.

La disparition  des structures douanières Opérations Commerciales dans les départements bourguignons et la région est en marche, et aura des conséquences significatives sur l'équilibre économique du bassin d'emploi bourguignon ( fermetures de services publics, menaces sur les sociétés de Commissionnaires en douanes, influence sur le maintien des PME en Bourgogne, menaces sur les Chambres de Commerces...), et sur l'efficacité des missions de contrôle et de services effectuées par la Douane pour les citoyens, comme pour les entreprises.

Les Brigades de Surveillance ne seront pas épargnées par ce coup de rabot puisque la Brigade de Chalon est d'ores et déjà vouée à la fermeture par notre Direction, et celle d'Auxerre risque de suivre dans la foulée.

Ce ne sont pas les quelques abondements d'emplois liés au BREXIT, sur lequel la Direction a savamment communiquée, qui compenseront cette saignée et la disparition à moyen terme de la filière Opérations Commerciales

-3) La loi DUSSOPT a quant à elle creusé le tombeau de la Fonction Publique, de ses agents et de leurs missions. La disparition des Commissions Administratives Paritaires annonce la fin d'un système de mutation et d'avancement, dont les Organisations Syndicales étaient les garantes.

Désormais, dès 2020, les possibilités de reclassement suite à restructuration seront limitées, et la loi acte le plan de départs volontaires et de licenciements de nombreux fonctionnaires. 

L'Intersyndicale Douanière CGT DOUANE, SOLIDAIRES DOUANE et USD FO DOUANE appelle tous les douaniers à se réunir  à 12h  devant la Direction Interrégionale des Douanes de Dijon rue Nicolas Berthot à Dijon, avant d'aller manifester à 14h place de la libération à DIJON. »

Communiqué du syndicat SNAD CGT Bourgogne