Les Négociales : Etudiants et professionnels du commerce jouent le jeu à Dijon

Les Négociales Côte d'Or reviennent pour la 27ème édition au Palais des Congrès de Dijon ce mardi 9 février. Un évenement ludique réunissant étudiants en filière commerce et professionnels, avec de vraies opportunités de carrière.

8 février 2016 à 14h57 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Les N�gociales C�te d'Or reviennent pour la 27�me �dition au Palais des Congr�s de Dijon ce mardi 9 f�vrier. Un �venement ludique r�unissant �tudiants en fili�re commerce et professionnels, avec de vraies opportunit�s de carri�re.

Le principe des N�gociales est le m�me depuis sa cr�ation en 1989 par l'association Les N�gociales : Des �tudiants sont mis � l'�preuve face � des professionnels venus leur donner la r�partie, dans un jeu de r�le de n�gociations commerciales.

Le but ? Leur permettre de se tester sur des cas concrets et faciliter la rencontre avec des entreprises qui peuvent proposer stages et emplois.

Dijon va donc accueillir cette 27e �dition (comme 39 autres sites en France et pays limitrophes cette ann�e) � partir de mardi : 300 �tudiants vont se mettre en situation r�elle de n�gociation face � une centaine de professionnels issus de tous les secteurs d'activit� de C�te-d'Or.

En plus d'�tre un �venement p�dagogique et ludique, les N�gociales permettent de plus en plus aux soci�t�s qui participent de d�nicher des talents, comme l'explique le site internet : 

Au cours des diff�rents jeux, ils peuvent rep�rer les nouveaux commerciaux qu'ils int�greront peut-�tre dans leur force de vente. Le Challenge des N�gociales est d�sormais devenu un tremplin vers la vie professionnelle pour les futurs commerciaux qui y participent et un lieu privil�gi� de recrutement pour les entreprises.

C'est donc la future cr�me des commerciaux et vendeurs qui a rendez-vous pour un premier test face aux acteurs du secteur ce mardi 9 f�vrier, avec l'espoir d'�tre s�l�ctionn� pour les phases finales de ces N�gociales, qui auront lieu � Epinal au mois de mars.

Yoann Olid