Ligue 1 : le DFCO perd tout à Nancy

Le Dijon Football Côte-d'Or a tout perdu ce samedi au Stade Marcel-Picot : son premier match de Ligue 1 en 7 journées, son avance sur ses poursuivants et son milieu de terrain Marvin Martin. Cher payé pour une courte défaite 1-0 à Nancy. 

19 novembre 2016 à 20h07 par 45

K6 FM

Le Dijon Football Côte-d'Or a perdu ce samedi au Stade Marcel-Picot son premier match de Ligue 1 en 7 journées.  Défaits à Nancy (1-0), les Dijonnais ont pourtant eu de multiples occasions de s'imposer en terre lorraine pour cette 13e journée, notamment un penalty.

Sur le synthétique nancéen, le DFCO a tout perdu ce samedi soir.

Tout d'abord le match et une invicibilité construite depuis 6 rencontres, malgré une première mi-temps une nouvelle fois aboutie et de l'envie affichée. �? Marcel-Picot, plusieurs occasions franches n'ont pas été concretisées par les Dijonnais, à l'image de cette énorme opportunité manquée de Pierre Lees-Melou sur un beau centre de Diony à la fin de la première mi-temps. Et que dire dans l'occasion manquée de Diony, justement, sur un pénalty offert aux Dijonnais par une main dans la surface d'Alou Diarra. Trop centrée, sa frappe est repousée par Guy-Roland Ndy Assembé (67e).

La suite est trop bien connue : Dijon a manqué sa chance, Nancy ne ratera, elle, pas la sienne. Le ballon est propulsé au délà de la ligne de but de Baptiste Reynet suite à un cafouillage dans la surface bourguignonne et l'ASNL s'impose chez elle 1-0.

Ce samedi soir, le DFCO a aussi perdu son avance sur les premiers non-relégables suite à cette défaite. Avec 14 points, le club dijonnais retombe à la 14e place et n'est qu'à 4 points de Lille, premier relégable direct (19e).

Enfin, Olivier Dall'Oglio a fait ce samedi soir le choix de relancer le milieu de terrain Marvin Martin à l'heure de jeu. Longtemps blessé, l'ancien lillois fêtait ainsi son retour sur les pelouses de Ligue 1. Un retour de courte durée, puisque le milieu se blessait dix minutes plus tard et quittait, en larme, ses partenaires.

Avant d'entamer une série de matchs qui s'annoncent plus compliqués (Bordeaux, Monaco, Caen, Marseille, Nice...), Dijon a été rappelé à l'ordre : le maintien dans l'élite nécessitera d'être appliqué pendant 90 minutes à cahque match, et de savoir saisir sa chance.

Yoann Olid