Loi Macron : "Le gouvernement sans boussole" pour F.Sauvadet

Dans un communiqué, le président du Conseil Général de la Côte-d'Or et député UDI François Sauvadet a dénoncé la tentative de passage en force de la loi Macron par le gouvernement ce mardi. Le premier ministre a en effet utilisé l'article 49-3 de la Constitution, qui prévoit la validation d'une loi sans discussion du Parlement.

17 février 2015 à 16h28 par 45

K6 FM

Dans un communiqu�, le pr�sident du Conseil G�n�ral de la C�te-d'Or et d�put� UDI Fran�ois Sauvadet a d�nonc� la tentative de passage en force de la loi Macron par le gouvernement ce mardi. Le premier ministre a en effet utilis� l'article 49-3 de la Constitution, qui pr�voit la validation d'une loi sans discussion du Parlement.

Le Gouvernement envisage de faire usage de l'article 49-3 de la Constitution pour faire adopter dans la douleur son projet de loi Macron r�v�lant ainsi la v�ritable nature de ce texte et de l'�tat de la majorit�.

Ce projet de loi n'apporte en r�alit� aucune avanc�e substantielle pour relancer notre �conomie et s'attaque dangereusement � notre syst�me juridique en d�stabilisant des professions enti�res.

L'improvisation r�gne en ma�tre : Conseil des Ministres convoqu� en catastrophe, recours possible au 49-3 dans la pr�cipitation la plus totale, festival de d�clarations contradictoires...

Aujourd'hui, le Premier Ministre et son Ministre de l'Economie sont nus face � une fronde issue de leur propre camp.

Personne n'avait eu recours � l'article 49-3 depuis 2006, et encore s'agissait-il � l'�poque de contrer l'obstruction parlementaire de l'opposition socialiste de l'�poque. Autant dire que ce Gouvernement, malgr� ses beaux discours, montre un m�pris du Parlement inconnu depuis longtemps.

La motion de d�fiance qui serait prochainement d�pos�e devra �tre massivement vot�e. Elle est l'occasion d'envoyer un signal clair � l'adresse du Gouvernement pour contester la politique de gribouille qu'il conduit depuis pr�s de trois ans d�sormais !