Longvic : Accord trouvé pour un plan social à Mory Global

Les syndicats de salariés du transporteur Mory Global et le liquidateur judiciaire ont trouvé un terrain d'entente en début de semaine.  Les 2 200 licenciés, dont 50 sur le site de Longvic en Côte-d'Or, partiront dans des conditions sensiblement identiques au PSE des salariés de Mory Ducros en 2014.

14 avril 2015 à 6h29 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Ils ne se faisaient aucune illusion, et se battaient pour les meilleurs conditions de départ possible. 

Les représentants des 2 200 salariés restant du groupe de transport français Mory Global avaient rendez-vous lundi soir avec le liquidateur judiciaire pour y signer un projet de PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi), qui fixe leur condition de licenciement.

Pour rappel, le groupe Mory Global (anciemment Mory Ducros) a été placé le 31 mars dernier en liquidation judiciaire avec poursuite d'activité d'un mois, après plusieurs mois de mise en redressement sans succès.

Faute de dossier de reprenneur sérieux, les salariés du groupe ont appris la liquidation de leur entreprise. �? Longvic, où une cinquantaine de personne sont concernées, on attendait avec impatience le résultat de cet entretien entre administrateur et représentants syndicaux.

Finalement, les licenciés repartiront avec une indemnité de 2000 �?� chacun plus 624 �?� par année d'ancienneté, plafonné à 25 ans. Des conditions sensiblement égales à celles qu'avaient obtenu les salariés de Mory Ducros touchés par la première vague de licenciement du groupe en 2014, et pour lesquelles se battaient les syndicats de Mory Global.

Olid Yoann