Longvic : La municipalité invite le sport au pied des quartiers

La ville de Longvic lance ce mercredi l'opération « Longvic se bouge », qui vise pendant 4 semaines à faire connaître les activités sportives proposées dans les différents quartiers. Un moyen aussi de "sortir les jeunes de leur isolement" selon Vincent Guilleminot du service jeunesse de la ville.

9 mai 2017 à 11h40 par 45

K6 FM

La ville de Longvic lance ce mercredi l'op�ration � Longvic se bouge �, qui vise pendant 4 semaines � faire conna�tre les activit�s sportives propos�es dans les diff�rents quartiers. Un moyen aussi de "sortir les jeunes de leur isolement" selon Vincent Guilleminot du service jeunesse de la ville.

Apr�s un premier test r�serv� au seul quartier Guynemer l'an pass�, la ville de Longvic organise ce mercredi le premier de quatre rendez-vous de quartier, pour une op�ration "Longvic se bouge" qui durera tout le mois de mai.

L'objectif c'est de faire gratuitement d�couvrir les activit�s propos�es par les nombreux �ducateurs et animateurs de la ville, en fonction des quartiers et de leur sp�cificit� � explique Vincent Guilleminot du service de la jeunesse � la municipalit�, qui coorganise l'�v�nement avec son coll�gue charg� des sports.

Ainsi, les jeunes du quartier Valentin ou du Bief du moulin se verront proposer des initiations golf sur les terrains gazonn�s alentours, alors que ceux du quartier des Carm�lites se rabattront sur leur city-stade pour une activit� Kin-Ball, avec un ballon g�ant.

Ces animations gratuites et sans inscription se d�rouleront chaque mercredi de 14h30 � 17h30 pour tous les jeunes de 7 � 18 ans.

  • - Mercredi 10 mai 2017 : Guynemer (rue de Guynemer)
  • - Mercredi 17 mai 2017 : Valentin (rue Litolff)
  • - Mercredi 24 mai 2017 : Carm�lites (rue Malraux)
  • - Mercredi 31 mai 2017 : Bief du moulin (place Diawara)

Ce sera aussi l'occasion de faire la promotion d'autres activit�s plus culturelles ou musicales propos�es la ville � confirme Vincent, pour qui la principale ambition reste � de faire sortir les gens et en particulier les jeunes, isol�s ou de plus en plus coll�s � leurs �crans, de leur habitation. C'est le printemps, il va faire beau et il y a plein d'activit�s propos�es par la ville. Il faut leur faire exp�rimenter la vie r�elle.

Yoann Olid