Pétards du 14 juillet : les autorités côte-d'oriennes veillent

En ce jeudi 14 juillet, jour de fête nationale et traditionnel moment des pétards et feux d'artifices, les autorités rappellent qu'elles seront particulièrement vigilantes sur l'utilisation des explosifs et sur leur taille. En Côte-d'Or, certains maires ont pris des dispositions.

14 juillet 2016 à 4h30 par 45

K6 FM

En ce jeudi 14 juillet, jour de fête nationale et traditionnel moment des pétards et feux d'artifices, les autorités rappellent qu'elles seront particulièrement vigilantes sur l'utilisation des explosifs et sur leur taille. En Côte-d'Or, certains maires ont pris des dispositions.

Si leur utilisation à domicile est autorisé exceptionnellement ce jour, les pétards qui dépassent la norme C2 (comme les C2,K2, C3,K3) seront interdits dans les rues des principales villes côte-d'oriennes, et ce par arrêté préfectoral jusqu'au 15 août.

Dans un contexte sécuritaire tendu, certains maires se veulent même intransigeants. �? Chenôve par exemple,  le maire Thierry Falconnet a rappelé dans les colonnes du Bien Public que les agents de la police nationale mais aussi municipale seront à même de verbaliser et de confisquer le tout en cas d'utilisation sur la voie publique de ces engins. Ceux qui dérogeraient à la règle risquent jusqu'à 38 �?� d'amende. En revanche, si les faits de nuisance sonore sur le voisinage sont retenus, la facture peut monter à plusieurs centaines d'euros.(450�?�).

Yoann Olid